Acheter autrement : c'est possible avec les AMAP !



Qu'est-ce qu'une AMAP ? Comment ça marche ?
Une AMAP (association pour le maintien d'une agriculture paysanne) est un partenariat de proximité entre un groupe de consommateurs et une (ou plusieurs) ferme locale. Ensemble, ils définissent la diversité, la quantité de denrées à produire, le prix du panier, le lieu et l'heure de la distribution périodique. Cela peut être aussi bien des fruits, des légumes, des oeufs, du fromage, de la viande... Un contrat est établi : les consommateurs payent à l'avance et l'agriculteur s'engage à les fournir chaque semaine, sur la période définie.
Quels sont les intérêts pour les consommateurs ?
Les participants à l'AMAP recherchent des aliments sains, produits dans le respect de l'Homme, de la biodiversité et du rythme de la Nature. Ainsi, le groupe de consommateurs et l'agriculteur se mettent également d'accord sur les méthodes agronomiques à employer. Ces dernières s'inspirent de la charte de l'agriculture paysanne et du cahier des charges de l'agriculture biologique (les producteurs possèdent souvent le logo AB).
Contrairement à la grande distribution, les consommateurs en AMAP accordent moins d'importance à la « standardisation » des aliments : tout ce qui est produit est consommé. Ce principe est valorisant pour le producteur et permet de diminuer le prix des denrées en reportant les coûts sur la totalité de la production. Ainsi, le même panier acheté en grande surface coûterait quasiment le même prix.
Selon des sondages réalisés auprès des consommateurs en Community Supported Agriculture (CSA), synonyme américain pour les AMAP, 2 raisons principales les motivent à y participer :
- « santé/bien-être » : consommer des produits frais, de saison, bio, diversifiés, retrouver un certain lien avec la nature et les produits d'antan ;
- « action citoyenne » : soutenir directement un agriculteur local, développer les liens ville-campagne car les AMAP ne visent pas uniquement les consommateurs urbains.
La raison économique (produits de qualité à un prix abordable) ne semble pas faire partie des raisons principales.
Quels intérêts pour les producteurs ?
Selon une source faisant la synthèse d'études et d'observations réalisées en Amérique de Nord, il ressort que les paysans participent à une Community Supported Agriculture (CSA) pour 2 raisons principales :
- la sécurité financière procurée par l'achat à l'avance des produits par les consommateurs ;
- la valorisation sociale : travailler pour un groupe de personnes que le paysan connaît, et avec qui il peut échanger régulièrement et au delà de l'aspect commercial.
En résumé, les AMAP répondent à 3 axes du développement durable : écologiquement sain, socialement équitable, et économiquement viable.
Articles à consulter sur le thème des AMAP :
- L'interview de Muriel, coordinatrice de l'AMAP de Biarritz
- L'interview de Pédro, agriculteur AMAP
Par Diane Dussud en collaboration avec l'Ademe.

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN ACHETER AUTREMENT : C'EST POSSIBLE AVEC LES AMAP !

Noémie

23 ans

LILLE 1 - IAE LILLE

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié