Adrian, 21 ans, BP génie climatique



Adrian est apprenti en plomberie-chauffage : un métier qu'il a choisi par vocation. Sensible à l'environnement, plus tard il souhaite créer une entreprise spécialisée dans les économies d'énergie dans l'habitat.

Qu'as-tu fait avant d'intégrer cette formation ?
J'ai passé un bac comptabilité-gestion mais c'était uniquement pour faire plaisir à mes parents. Après, j'ai enfin pu faire ce que je désirais. J'ai toujours voulu faire un métier manuel. Je me suis donc orienté vers un CAP plomberie puis un CAP installateur thermique. Aujourd'hui, je suis en première année du Brevet Professionnel génie climatique.
En quoi consiste ta vie d'apprenti ?
Je suis une semaine en cours puis deux ou trois semaines en entreprise. C'est le meilleur moyen pour apprendre un métier ! J'ai des cours d'enseignements professionnels et généraux : technologie, électricité, français, mathématiques, sciences physiques... En entreprise, je suis suivi par un maître d'apprentissage qui m'apprend à comprendre les plans d'une réalisation en génie climatique, à implanter le parcours des tuyauteries, à poser des isolations, à raccorder des générateurs, et plein d'autres choses.
Tu travailles dans une entreprise labellisée Qualisol (appellation qui rassemble les professionnels engagés dans une démarche qualité pour l'installation de systèmes solaires thermiques). Es-tu sensible à l'environnement ?
Oui, beaucoup ! Je suis de près les innovations dans les panneaux, l'énergie et le chauffage solaire : cela m'intéresse vraiment. Sinon, je fais du sport au contact de la nature et j'aime qu'elle soit propre et qu'on la respecte.
art1467]

pub

Marie-Gabrielle 23 ans

Université catholique de l'Ouest

Discuter avec Marie-Gabrielle

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié