Alternance, Apprentissage, professionnalisation : quelles différences ?



Alternance Enedis

Les contrats d'apprentissage et professionnalisation apportent une répartition efficace et formatrice entre des enseignements théoriques en école et pratiques sur le terrain. Aujourd'hui, deux formules existent pour accomplir un cursus en alternance : il s'agit du contrat d'apprentissage, qui est en place depuis de nombreuses années déjà, et le contrat de professionnalisation, dispositif plus récent. Voici, pour vous y retrouver, les caractéristiques et différences de ces deux types de contrat en alternance.

Offre alternance : le succès des dispositifs

Tous les types d'écoles et d'université ont désormais développé des parcours en alternance qui sont convaincants à la fois pour les élèves et pour les entreprises. Ils permettent d'apporter en plus d'une formation classique, une expérience professionnelle. Un cursus en alternance permet donc de compléter les enseignements théoriques par un contenu pratique intéressant et valorisant. L'avantage d'une formation en alternance est de valider ses choix d'orientation et concrétiser son projet professionnel.

Les écoles définissent l'organisation des alternances de leurs étudiants selon le calendrier et le rythme de leur formation : ce peut être une partie de la semaine passée à l'école (par exemple, 2 jours) et une partie en entreprise (par exemple 3 jours). Mais certains établissements préfèrent un calendrier de 1 semaine de cours sur 4. C'est à l'entreprise de valider si le rythme proposé par l'école peut lui convenir.

Contrat d'apprentissage : la formule historique de l'offre alternance

Les contrats en alternance sont des parcours diplômants. L'élève valide un diplôme ou une certification au-delà d'une année de cours et d'une pratique professionnelle. Les alternances s'adressent aux jeunes de 16 à 25 ans, même si quelques dérogations existent au-delà de 25 ans.

La rémunération de ce contrat dépend de l'âge de l'étudiant, et va de 25% du SMIC à 16 ans, jusqu'à 78% à plus de 21 ans. Il s'agit toujours d'un contrat à durée déterminée et l'élève bénéficie à ce titre des conditions générales des salariés de l'entreprise où il travaille, notamment de l'application de sa convention collective.

Il cumule également les mêmes droits à la formation professionnelle que les autres salariés de l'entreprise. En effet, chaque année, tout salarié cumule un crédit CPF (Compte personnel de formation) qui permet de financer des formations professionnelles (exemples : formation excel, formation au toeic...).

Contrat de professionnalisation : la formation en alternance nouvelle formule

Le contrat de professionnalisation est un dispositif de formation continue, et non de formation initiale, visant l'insertion professionnelle. Ce contrat permet à l'étudiant d'obtenir un certificat de qualification professionnelle et d'intégrer à la suite le marché du travail.

Le public concerné est plus large que le contrat d'apprentissage. En effet, les demandeurs d'emploi, les bénéficiaires de prime d'activité ou de l'ASS, par exemple peuvent opter pour un contrat de professionnalisation. Ce peut être un contrat en CDD ou CDI à temps partiel. Ce qui permet à l'étudiant de suivre sa formation théorique en plus du poste qu'il occupe dans l'entreprise. Le contrat de professionnalisation est rémunéré à hauteur de 65% du SMIC pour les moins de 21 ans.

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN ALTERNANCE, APPRENTISSAGE, PROFESSIONNALISATION : QUELLES DIFFÉRENCES ?

Maéva

21 ans

EMLYON BUSINESS SCHOOL CAMPUS DE ECULLY

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié