Alternance : droits et devoirs de chaque partie



Si les avantages de l'alternance ne manquent pas (meilleure insertion professionnelle, études financées, rémunération...), la formule est exigeante. « Pour que cela fonctionne toutes les parties doivent jouer le jeu ». Julie Rescourio, responsable du pôle formation continue diplômante de Novancia Business School Paris, nous éclaire.

Au démarrage de tout contrat en alternance, une convention est signée entre le jeune, l'entreprise et l'organisme de formation. Il peut s'agir d'un contrat d'apprentissage ou de professionnalisation. Celui-ci fixe la date de début du contrat, sa durée, le diplôme préparé, le salaire et les horaires de travail.
L'employeur s'engage à :
- Assurer à l'apprenti une formation professionnelle complète correspondant au métier choisi
- Lui désigner un maître d'apprentissage responsable de sa formation dans son entreprise,
- Lui permettre de suivre la formation théorique en CFA,
- Lui verser un salaire correspondant aux minima légaux.
« Le temps passé en centre de formation est considéré comme du temps de travail. Les 35 ou 39 heures d'heures de travail hebdomadaires spécifiées dans les contrats de travail comprennent les heures de cours. Même en centre de formation, le jeune est sous la responsabilité de l'entreprise. Par exemple, si un étudiant se fait mal au centre de formation, ce sera considéré comme un accident du travail ».
L'apprenti doit :
- Respecter les règles de fonctionnement de l'entreprise
- Travailler pour l'employeur et effectuer les travaux confiés correspondant au métier préparé,
- Suivre la formation en CFA et respecter le règlement intérieur
« On ne peut pas rompre un contrat de travail pour un oui ou pour un non. Certains étudiants viennent me voir car suite à une mésentente avec leur tuteur ou à une mauvaise ambiance dans l'entreprise, ils souhaitent mettre un terme à leur CDD. Les problèmes relationnels ne sont pas une raison pour arrêter son contrat de travail. C'est aussi ça le monde du travail : on ne choisit pas ses collègues, ni son patron ».
Le CFA a pour missions de :
- Définir les objectifs de formation.
- Assurer la formation générale et technologique.
- Informer les maîtres d'apprentissage.
« Il est très important que les centres de formation fassent le lien entre l'école et l'entreprise. Par exemple, à Novancia, des ambassadeurs viennent rendre visite aux apprentis sur leur lieu de travail pour s'assurer que tout se passe bien. L'école propose même des formations aux salariés qui vont devenir maîtres d'apprentissage car on ne s'improvise pas tuteurs d'apprentis. Cela demande beaucoup de pédagogie et un sens du management. »
Par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN ALTERNANCE : DROITS ET DEVOIRS DE CHAQUE PARTIE

Lea

19 ans

LYCÉE PROFESSIONNEL PIERRE MENDÈS FRANCE

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)