Anaïs, 25 ans, professeur des écoles



Depuis la rentrée 2010, Anaïs est professeur des écoles. Elle enseigne dans le 93, en maternelle. Passionnée par son métier, elle raconte.

« J'arrive à 7h30 pour préparer ma classe de maternelle. Puis j'accueille les enfants et leurs parents. Viennent ensuite les ateliers du matin, puis la pause déjeuner, la sieste et les ateliers de l'après-midi, jusqu'à 16h30. De retour chez moi, je prépare ceux du lendemain. Chaque activité doit correspondre au programme de l'Education Nationale. » C'est en partant un an en Angleterre comme assistante de français dans un collège qu'Anaïs découvre la polyvalence du métier et le contact avec les jeunes enfants. Elle décide de passer le concours de professeur des écoles. « Il ne suffit pas d'aimer les enfants, il faut aussi aimer transmettre un savoir. J'invente des stratagèmes pour accompagner les élèves vers l'apprentissage. C'est une vraie satisfaction quand ils y parviennent ! » La jeune passionnée de théâtre prévient : « C'est un métier prenant et fatigant nerveusement, c'est très important d'avoir une vie sociale et des passions à côté. »
SA FORMATION :
Bac STT (remplacé aujourd'hui par le Bac STG)
+ DUT information et communication (2 ans)
+ Licence en sciences de l'éducation (1 an).
Par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN ANAïS, 25 ANS, PROFESSEUR DES ÉCOLES

Ilona

20 ans

LYCÉE DE LA CCI (VOIE PROFESSIONNELLE)

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié