Anne-France Malvache, directrice de l'ESPEME Lille



Rencontre avec la directrice de l'ESPEME Lille, qui nous livre de nombreuses informations sur son école qui forme de futurs cadres en marketing, ressources humaines et finance...

Pouvez-vous nous présenter votre école ?
L'ESPEME est une école du Groupe EDHEC qui recrute sur concours au niveau Baccalauréat et qui assure une formation aux métiers du Management en 4 ans sur deux Campus : Lille et Nice. 80% des nouveaux entrants sont des bacheliers et 20% sont des étudiants qui viennent d'autres domaines. Il n'y a pas de profil d'étudiant « type », les promos sont très hétérogènes.
Comment se déroule la formation ?
La formation se décline sur deux cycles d'enseignement de deux ans au cours desquels les étudiants bénéficient d'une solide formation de 2 130 h.
Le cycle 1 (1 300 h) correspondant aux deux premières années apporte les fondamentaux en gestion, et en langues et est commun à l'ensemble des étudiants. Ils découvrent l'entreprise et son environnement social, politique et culturel. L'accent est mis sur les cours de Culture générale (200 h) et le développement personnel. L'étudiant passe sur la période entre 3 et 6 mois en stage afin d'appréhender la gestion au quotidien de l'entreprise et le fonctionnement d'une de ses fonctions.
Le cycle 2 (3ème et 4ème année) est consacré à l'élaboration du projet professionnel et offre une grande flexibilité à l'étudiant dans la construction de son cursus. Il choisit tout d'abord un approfondissement : marketing (45%), finance (45%) ou ressources humaines (10%).
La 3ème année amène l'étudiant à vivre une période dite « externe » de 4 à 8 mois, soit en Séjour académique, soit en entreprise en France ou à l'étranger, en offrant la possibilité de vivre les deux options.
La 4ème année poursuit l'objectif de professionnalisation puisque outre l'approfondissement, l'étudiant peut découvrir un secteur d'activité et ses métiers, en suivant un horizon professionnel (Banque et Marchés Financiers, Distribution, Luxe, Tourisme...) défini en fonction des spécificités locales des deux régions d'implantation des Campus. Cette dernière année se termine par un stage long en France ou à l'étranger de 6 à 12 mois.
Mettez-vous en place des cursus en apprentissage ?
Oui. A partir de la 3ème année, les étudiants peuvent réaliser leur formation en apprentissage. Ils sont alors une semaine en cours et trois semaines en entreprise. Aujourd'hui, l'apprentissage est un vrai plus sur son CV, qui peut faire la différence entre deux candidats aux profils identiques. Le jeune diplômé peut faire valoir au recruteur deux ans d'expériences professionnelles. De plus, l'apprentissage est un moyen de financer ses études, tout en étant rémunéré.
Pourtant, seuls 15% des étudiants choisissent cette voie. Comment l'expliquez-vous ?
Je l'explique par plusieurs facteurs : tout d'abord les étudiants en apprentissage ne peuvent pas effectuer une partie de leur cursus en séjour académique à l'étranger, or beaucoup souhaitent partir.
Ensuite, les étudiants n'ont que 19-20 ans lorsqu'ils entrent en 3ème année, ce qui peut paraître jeune pour se lancer dans la vie active. Certains veulent continuer à profiter de leur « vie étudiante », ce qui peut être compromis lorsqu'on est apprenti.
Quel est le coût de la formation ?
8 000 euros l'année, mais au niveau du Groupe EDHEC, il existe de nombreuses aides pour les étudiants, accordées sur critères sociaux ou/et académiques. Et puis, comme je viens de le dire, l'apprentissage permet de financer les deux dernières années d'études.
Que deviennent vos étudiants une fois diplômés ?
40% de nos diplômés font le choix de poursuivre leurs études en Master 2, à l'EDHEC ou dans d'autres institutions et 60% des diplômés intègrent le marché de l'emploi. Ce que je conseille aux étudiants, c'est de ne pas continuer juste pour ajouter une ligne supplémentaire sur leur CV, il faut qu'ils aient un vrai projet de spécialisation. Nos étudiants ont la chance de pouvoir poursuivre une spécialisation dans le cadre des Masters of Sciences proposés par l'EDHEC grâce aux passerelles qui existent entre les deux programmes, ESPEME et EDHEC.
Pour les 60 % de diplômés qui font le choix de travailler immédiatement à la sortie de l'école, leur taux de placement est très bon : 96 % d'entre eux ont un emploi moins de 4 mois après leur sortie, ce qui prouve que le profil ESPEME est très apprécié par les recruteurs.
Quels conseils donneriez-vous aux étudiants pour qu'ils réussissent ?
Il n'y a pas de secret : il faut travailler. Le monde de l'entreprise est en perpétuelle évolution et de plus en plus exigeant. Alors, autant s'y mettre dès aujourd'hui !
Propos recueillis par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN ANNE-FRANCE MALVACHE, DIRECTRICE DE L'ESPEME LILLE

Lena Rose

19 ans

UNIVERSITÉ PARIS DESCARTES - PARIS 5

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (1)

agnes94 31 décembre 2010 11:14 #1
Bonjour , je tenais à vous féliciter pour cette brillante carrière, qui est loin d'être terminée . Votre père serait très fier de vous . BONNES FETES une amie d'enfance .