Anticiper ses choix d’orientation scolaire et professionnelle, c’est important !



Recto Versoi conseil coaching orientation scolaireLes vœux Admission Post-Bac (APB) sont la dernière ligne droite pour l’orientation des élèves de terminale notamment. Afin d’éviter les décisions précipitées sur son orientation post-bac, il est important d’anticiper la préparation de son avenir dès la fin du collège ou le début du lycée.

A quel âge est-on concerné par les questions d’orientation scolaire ?

Le profil de personnalité des jeunes se stabilise vers l’âge de 14-15 ans. Ils sont alors en plein dans l’adolescence et vont vivre une période extraordinaire à double titre :

  • D’un côté, c’est la découverte d’une nouvelle phase de leur vie avec de nouvelles libertés, une entrée progressive dans l’âge adulte,…
  • De l’autre, c’est sans doute LA période la plus cruciale pour leur vie future, professionnelle comme personnelle, avec la remise en cause de nombreux repères : familiaux, sentimentaux, scolaires,…

Les jeunes ont alors besoin de mieux se connaître, de développer leur connaissance de soi, ce qui leur permettra notamment de gagner en confiance et d’envisager l’avenir avec plus de sérénité.

Ils ont ensuite besoin de donner du sens à leur travail et de se projeter dans l’avenir. Ils pourront ainsi trouver ou retrouver la motivation et améliorer leurs résultats scolaires. Il est nécessaire de prendre le temps et le recul suffisants pour construire les bases solides d’une vraie réflexion sur son orientation.

Anticiper ces questions sans attendre permet également un gain de temps et d’argent considérable. Les coûts liés à une réorientation post-bac peuvent être évités (coûts liés aux études, au logement, au transport,…).  

 

Les problématiques d’orientation pour les collégiens, lycéens et étudiants

Chaque jeune, quel que soit son âge ou sa situation personnelle, va être confronté à des choix d’orientation aussi importants les uns que les autres.

Choix d’orientation en fin de collège

En fin de troisième, le jeune va devoir choisir pour l’orientation en seconde, avec l’opportunité d’aller vers une seconde générale et technologique ou vers une filière professionnelle.

Trois situations peuvent alors se présenter :

  • Le collégien a un dossier scolaire de niveau insuffisant pour continuer dans une filière générale au lycée. Il va être orienté vers une filière professionnelle et doit nécessairement faire un choix déterminant de métier.
  • Il présente un dossier scolaire moyen, « limite ». Il est alors opportun de travailler sur sa motivation et le sens qu’il donne à son investissement scolaire. En fonction de sa capacité à rebondir, il pourra choisir entre une seconde générale et technologique, et une orientation professionnelle.
  • Le jeune a un bon niveau scolaire. Il pourra, à travers un travail de réflexion sur son orientation, accroître encore sa motivation et sa connaissance de soi. Il se donnera ainsi le maximum de chances pour réussir la suite de ses études et sa vie professionnelle.

Choix d’orientation au lycée

En fin de seconde, le jeune va devoir choisir entre des filières du Baccalauréat, général (L, ES ou S) ou technologique (STMG, STI2D…). Ces filières lui ouvriront plus ou moins de portes selon les cas, et devront être abordées au regard de ses intérêts ou de son potentiel, et non uniquement en fonction de leur réputation.

Travailler sur l’orientation dès la seconde permet d’arriver en première avec un maximum de motivation et de sens, et d’améliorer ainsi ses résultats scolaires. Le dossier nécessaire pour toute filière sélective post-bac étant celui de terminale mais aussi de première, il est primordial de mettre tous les atouts de son côté sans attendre !

Entre le début de la première et le premier trimestre de la terminale, il sera nécessaire de travailler sur la motivation, mais aussi plus concrètement sur les choix Admission Post-Bac (APB) qui seront obligatoires.

Choix d’orientation après le bac, pour les étudiants

Après le bac, trois situations distinctes peuvent se présenter :

  • Les bacheliers peuvent échouer en 1ère ou 2ème année après le bac ou se rendre compte que leur choix initial ne leur correspondait pas. Ils devront alors se réorienter en choisissant une filière métier et un parcours de formation adaptés à leur profil. Ces situations sont aujourd’hui vécues par près d’un jeune bachelier sur deux, avec un risque fort de démotivation, de perte de repères.
  • Les étudiants qui ont passé avec succès l’étape des premières années dans l’enseignement supérieur pourront aussi choisir de modifier leur parcours. Une réflexion de fond est aussi intéressante dans ce cas.
  • Enfin, les étudiants sont aussi concernés systématiquement par la préparation au monde du travail : comment mettre en avant son profil, comment se préparer à cette nouvelle étape de la vie, etc, autant de questions qui peuvent être gérées de manière efficace par des profils spécialisés.

 

L’orientation scolaire c’est avant tout du « sur-mesure »

La question de l’accompagnement des jeunes, autour de l’orientation mais aussi de tout ce qui y est rattaché, est donc essentielle dans la détermination de sa vie professionnelle comme personnelle. Elle fait appel à de multiples ressources et compétences, à de bons réflexes, et une absence d’affect.

Le mot clé pour une approche la plus efficace possible, c’est le « SUR-MESURE ». Plusieurs paramètres sont à prendre en compte :

  • Confirmation / infirmation de choix d’orientation, ou au contraire réflexion générale
  • Quel que soit leur niveau scolaire, les jeunes ont intérêt à réfléchir aux questions d’orientation et à préparer leur avenir
  • Une réflexion de cette importance doit inévitablement être étalée sur une durée minimum pour permettre aux jeunes de prendre du recul, de mûrir leurs questionnements sur leur projet professionnel.

Quand le travail d’orientation est engagé avec suffisamment d’anticipation et est mis en place avec des professionnels du sujet, avec les compétences les plus adaptées, les jeunes sont à même de faire les bons choix d’avenir !

Vincent Colin, Président de RECTO VERSOI

 

Cet article vous est offert par RECTO VERSOI, 1er réseau national d’experts en orientation scolaire et professionnelle. RECTO VERSOI conseille les jeunes de 14 à 28 ans sur leurs choix d’avenir au travers d’un bilan d’orientation personnalisé, basé sur une approche innovante : un psychologue et un professionnel des ressources humaines apportent leurs regards et compétences respectifs, indispensables à une prise en compte globale de la situation du jeune.

Présent dans plus de 150 villes de France, RECTO VERSOI propose une démarche d’accompagnement «sur-mesure » autour de 3 axes complémentaires : connaissance et estime de soi, choix d’orientation scolaire et professionnelle et préparation au monde du travail.

Pour en savoir plus sur RECTO VERSOI : www.recto-versoi.com

pub

julien 21 ans

Polytech Lille Villeneuve-d'Ascq (Lille 1)

Discuter avec julien

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)