Arnaud, 29 ans, courtier en travaux



Arnaud est courtier en travaux. Sa mission : trouver à ses clients qui souhaitent réaliser des aménagements chez eux, les meilleurs artisans, au meilleur prix. Un métier de services. Depuis cinq ans, avec un associé, il est à la tête d'une société.

Quel est votre parcours scolaire ?
Après un bac ES, je me suis inscrit à la fac de droit car c'est un enseignement très généraliste et que je ne savais pas vers quelle profession me diriger. Une fois diplômé de ma maîtrise, je ne souhaitais pas continuer pour devenir avocat|Fiche métier avocat ou notaire|Fiche métier notaire. J'ai décidé d'intégrer une école de gestion d'entreprise, dans l'optique de créer ma société. Ma mère avait un commerce de mobilier, je l'ai souvent aidé. Je pense que cela a influencé mon choix d'orientation.
Comment vous est venu l'idée de créer une société de courtage en travaux ?
Avec un camarade, qui est devenu mon associé, notre projet de fin d'études avait pour sujet ; le courtage en travaux. Nous avons étudié le marché : il était en pleine expansion et le secteur de l'immobilier m'a toujours attiré. On a donc décidé, une fois notre diplôme en poche, de créer notre société, sous la franchise Illico Travaux. Elle a vu le jour en mai 2005, j'avais alors 24 ans et mon associé 23. Nous sommes devenus des courtiers en travaux.
En quoi consiste le métier de courtier en travaux ?
Les clients qui ont des travaux conséquents de rénovations ou d'aménagements à effectuer (« notre panier moyen » est de 20 000 euros), viennent nous consulter. Dans un premier temps, nous déterminons, avec eux, précisément leurs attentes. Puis, munis de plans, nous démarchons des entreprises indépendantes. Nous avons une cinquantaine d'entreprises inscrites dans notre base de données. Pour chaque corps de métier, nous mettons en concurrence au moins trois sociétés. Nous récupérons ensuite leurs devis, essayons de négocier les tarifs et revenons vers nos clients afin de présenter les entreprises que nous avons sélectionnées. Puis, une fois les travaux réalisés, nous réalisons une enquête de satisfaction auprès de nos clients.
Est-ce un service payant ?
Non, cela ne coûte rien au client. Nous prélevons un pourcentage sur le devis des entreprises sélectionnées pour la réalisation des travaux. Le client a donc tout intérêt à faire appel à un courtier en travaux : il économise du temps et c'est surtout un gage de sécurité. Si jamais cela se passe mal, nous trouvons une solution. Il y a même une assurance de prévu à cet effet.
A quoi ressemble votre quotidien ?
Le matin est consacré à l'analyse des devis. Je reçois des artisans qui me présentent leurs devis car beaucoup préfèrent les apporter en mains propres. L'après-midi est dédiée aux entretiens avec nos clients, qui se déroulent chez eux ou bien à l'agence. Dans la journée, j'essaye de caler les tâches administratives liées à la gestion d'entreprise. Une grande partie de mon temps est également consacrée à la communication de la société (flyers, participation à des salons, publicité dans des revues...).
Quels sont les points forts de votre métier ?
C'est un métier très intéressant, varié, avec un fort contact humain. Je rencontre beaucoup de personnes, je travaille sur différents projets... il n'y a pas de routine. J'apprécie aussi la partie de négociation avec les entreprises.
Et quels sont ses inconvénients ?
J'ai un rôle de médiateur entre le client et les artisans qui ont réalisé les travaux. Les clients ont souvent une idée bien précise de ce qu'ils veulent et cela ne correspond pas toujours à la réalité. Il arrive donc qu'il y ait des désaccords voire des conflits entre les deux parties, que je dois gérer.
D'après vous, courtier en travaux, est-ce un métier d'avenir ?
Sans aucun doute. C'est un vrai service et une réelle sécurité que nous apportons aux clients. Nous mettons un peu d'ordre dans la jungle des artisans du bâtiment : c'est bien utile pour les particuliers. Depuis une année, le métier a été médiatisé et l'on me regarde moins avec des gros yeux quand je dis que je suis courtier en travaux.
Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui souhaitent devenir courtier en travaux ?
Il existe des écoles qui forment à ce métier, mais je ne sais pas ce que ça vaut ! Ce qui est certain, c'est qu'il faut des connaissances en gestion et en commerce. Un goût pour l'immobilier et le bâtiment est un plus.
Propos recueillis par Diane Dussud

pub

Louise 19 ans

Lycée polyvalent Henri Poincaré

Discuter avec Louise

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (5)

thomas 1 janvier 2017 08:31 #1
bonjour, j'ai réussi a suivre une formation gratuite de courtier pour essayer le métier. et ca ma bcp plu :) si yen a d'autres ki veulent essayer www.devenir-conseiller-financier.com j espère que ça va aider
Sylvain 30 décembre 2016 14:28 #2
Bonjour,

J'ai pu voir qu'il existait des franchises pour devenir courtier en travaux (http://www.observatoiredelafranchise.fr/ouvrir-magasin/franchise-courtage-travaux.htm) cela me semble un bon moyen pour commencer. Qu'en pensez-vous ?
azur06 5 mars 2016 21:10 #3
bonjour, je voudrais me lancer dans le métier du courtage en travaux. j'ai une expérience en commerce et en BTP en tant qu'ing travaux.
Pouvez-vous me dire quel CA moyen annuel est possible d'attendre avec ce métier en travaillant full-time toute l'année ?
combien de visites chez les clients par jour?
Quelles sont les difficultés ?
merci pour votre aide
Arnaud 19 juin 2015 15:39 #4
Bonjour !
Faites-vous évaluer les chantiers de vos clients par les professionnels du bâtiment (se déplacent-ils sur les lieux avant de chiffrer) ? Comment pouvez-vous être sur que les prix sont compétitifs (Illico Travaux ne propose qu'un seul devis) ? Comment, avec votre expérience de gestion économique, pouvez-vous évaluer si les travaux sont faits dans les règles de l'art et dans les normes en vigueur ?
J'ai comparé plusieurs courtiers en travaux, pour le même service. J'ai finalement choisit les courtiers Enox Travaux, situé en Essonne, car ils ont une réelle expérience du bâtiment (commerciale et technique). Et le déroulement a été très simple et très transparent :
- ils ont fait une évaluation de nos besoin très poussée, en nous confiant un dossier complet, genre cahier des charges.
- Après avoir valider notre dossier, ils ont consulté les professionnels et fait des visites techniques avec chacun d'eux (5 visites techniques en 3 jours) pour que chacun d'eux puissent chiffrer au plus juste.
- Ensuite, Enox nous a présenter les 3 meilleurs devis ainsi qu'un dossier entreprise de chaque professionnel.
On a put choisir notre entrepreneur entre 3 devis, qui étaient réellement comparables et compétitifs !!
Je vous recommande très vivement les courtiers de Enox Travaux !!
autovermietung mallorca 18 octobre 2010 04:00 #5
last week our class held a similar talk on this topic and you illustrate something we have not covered yet, thanks. - Kris