Artificier



Le métier d'artificier consiste à concevoir et tirer des feux d'artifices commandés à l'occasion de fêtes ou autres manifestations. Ce pyrotechnicien du spectacle élabore un spectacle adapté à l'événement et au terrain.

Manuel et passionné par les arts du spectacle, le pyrotechnicien imagine et crée le feu d'artifice, selon son inspiration. Un feu d'artifice raconte une histoire. Pour beaucoup, c'est un art. Un art souvent associé à de la danse, des jeux de lumière, de musique... L'artificier a l'âme d'un artiste et se doit d'être "multi-cartes". Il peut être amené à travailler avec des professions variées de l'univers du spectacle (ingénieurs du son, musiciens, danseurs, comédiens...)
L'artificier est aussi très bon technicien pour le mettre en place sur le terrain. La manipulation des produits dangereux exige le respect de règles de sécurité draconiennes.
Nombre de pyrotechniciens exercent un autre métier artistique et travaille en tant qu'artificier durant la période estivale, la plupart des feux d'artifices se déroulant de mai à septembre. Mais il existe des artificiers qui arrivent à vivre de cette seule activité et ce, tout au long de l'année. D'ailleurs, avant la réalisation technique, il y a un gros travail de création qui peut durer jusqu'à une année !
Un artificier expérimenté peut créer sa propre structure et ainsi proposer ses services aux particuliers, municipalités, festivals...
Ses qualités : sensibilité artistique, goût pour le travail manuel, polyvalence.
Les possibilités d'évolution : un artificier expérimenté peut créer sa propre structure et ainsi proposer ses services aux particuliers, municipalités, festivals...
Les débouchés : il s'agit d'un métier rare. Il y aurait 200 artificiers en France. Néanmoins, ce secteur n'a pas subi la crise. Les feux d'artifices sont très appréciés du public et la demande est toujours présente.

Formation

Pour le tir de gros feux, le certificat de qualification au tir des artifices « K4 » est obligatoire et délivré uniquement aux personnes majeures. Pour l'obtenir, tu devras suivre une formation théorique d'une semaine, validée par un examen pratique suivi d'un stage. Mais la réglementation est en train de changer et les appellations K3 et K4 seront remplacées par C4 et T2.

Combien

Le salaire de l'artificier est très variable et dépend de plusieurs facteurs : sa responsabilité (responsable de tir ou seulement aide), son expérience ou encore la fréquence de son activité. Il peut être payé à la journée ou à la prestation (entre 60 et 200 euros par tir).
Le métier nécessitant une certaine mobilité, l'artificier peut bénéficier d'une indemnité kilométrique.


pub

Rose 22 ans

Lyon 2 - ICOM Bron

Discuter avec Rose

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (1)

lafaurie 5 décembre 2013 15:24 #1
merci pour tout les renseignement mais Où trouver un lieu de formation ou une écolle ? en France;; a l'étranger ?? merci de répondre au plus précie possible.