Audrey, 22 ans, ingénieure technologie introduction support



Passionnée par les nouvelles technologies, Audrey réalise son stage de fin d'études à Alcatel-Lucent. Une fois diplômée, l'entreprise l'embauche. À seulement 22 ans, elle exerce un métier technique dans un milieu d'hommes. Rencontre.

Quel est votre parcours scolaire ?
Après un bac scientifique, je me suis dirigée vers une prépa scientifique qui a duré deux ans. Puis, via un concours, j'ai intégré l'école d'ingénieurs Telecom Sud Paris. J'étais reçue dans plusieurs écoles, mais j'ai choisi cette formation car elle était réputée et les nouvelles technologies m'ont toujours intéressé.
Comment avez-vous intégré l'entreprise Alcatel-Lucent ?
Lors de ma 3ème et dernière année en école d'ingénieurs, le rythme était de trois semaines en entreprise et une semaine à l'école. C'est dans ce cadre, que j'ai intégré Alcatel-Lucent et le service de déploiement de projets techniques. J'ai travaillé sur un projet d'installation d'un réseau 3G dans des pays africains. Après ce stage de fin d'études, j'ai été embauchée en CDI. Mon recrutement a eu lieu dans le cadre de « Passeport pour l'innovation », une opération de recrutement dédiée aux jeunes diplômés !
Aujourd'hui, quelles sont vos missions ?
Je travaille sur les projets de 4éme génération de réseau de communication de téléphone mobile. Cette technologie appelée « LTE » permet de naviguer sur son smartphone avec un débit quasiment identique que depuis son ordinateur fixe. Cette technologie, déjà déployée aux États-Unis, est en test chez les trois grands opérateurs historiques français. Je m'occupe des projets de démonstration aux clients qui sont des opérateurs téléphoniques français... et du monde entier !
Qu'appréciez-vous tout particulièrement ?
J'aime mon métier car il mêle technique (mise en place de réseaux expérimentaux), relation client (en contact direct avec les opérateurs téléphoniques) et international (je suis souvent en déplacement dans le monde entier). C'est un poste complet et très intéressant !
Quels conseils donneriez-vous aux jeunes filles qui souhaitent exercer un métier technique ?
Si elles sont passionnées : il faut foncer ! Je suis l'une des seules femmes de mon équipe et tout se passe très bien. L'orientation professionnelle est une histoire d'envie, de goût et surtout pas de préjugés !
Propos recueillis par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN AUDREY, 22 ANS, INGÉNIEURE TECHNOLOGIE INTRODUCTION SUPPORT

Hadjar

22 ans

LILLE 2 - FACULTÉ D'INGÉNIERIE ET MANAGEMENT DE LA SANTÉ LOOS

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié