Audrey Weber, 23 ans, électricienne (lauréate aux Olympiades des métiers 2011)



Actuellement électricienne chez Les Compagnons du Devoir, Audrey a décroché la médaille d'or aux Olympiades des métiers 2011. Une compétition entre jeunes professionnels. Témoignage.

Quel est ton parcours scolaire et professionnel ?
A ce jour, je possède un BEP électrotechnique obtenu en lycée professionnel en 2007. J'ai aussi décroché un Bac Professionnel en candidat libre en 2010.
Depuis septembre 2007, je suis en formation chez les Compagnons du Devoir du Tour de France dans le métier d'électricien.
J'ai travaillé dans différents secteurs tels que le bâtiment, le tertiaire ou bien encore les éclairages publics et industriels.
Quand et comment as-tu eu l'idée d'exercer ce métier ?
J'ai choisi d'exercer le métier d'électricien en 2005 dans le cadre d'une réorientation. Je souhaitais exercer un métier valorisant les énergies renouvelables, et notamment participer au développement des panneaux photovoltaïques.
Aujourd'hui, que fais-tu ? En quoi consiste ton métier ? Dans quelle entreprise travailles-tu ?
Aujourd'hui, je travaille en tant qu'électricienne dans le secteur du tertiaire et de l'industriel c'est-à-dire que je câble des armoires électriques, des moteurs, des électrovannes...
Quels sont les avantages et les inconvénients de ce métier ?
Les avantages que je trouve dans mon métier sont variés : mon travail n'est jamais le même ce qui évite la routine ; j'effectue des déplacements pour me rendre sur les divers chantiers ; je découvre différents secteurs d'activités...
Le principal inconvénient de mon métier est qu'il faut toujours être vigilant et méthodique afin de ne pas se blesser face aux dangers électriques.
Pourquoi avoir participé aux Olympiades des Métiers 2011 ?
J'ai souhaité participer aux Olympiades des Métiers 2011 à Paris afin de découvrir et d'apprendre une autre facette de mon métier : l'électronique.
En trois mots, comment définirais-tu cette compétition ?
Cette compétition représentait un défi pour moi et la possibilité de me surpasser. J'ai également beaucoup apprécié l'ambiance qui régnait entre les compétiteurs.
Comment t'es-tu préparée à la finale nationale ?
Le COFOM m'a offert une semaine de préparation technique au mois de décembre 2010. Et afin de parfaire mes compétences et d'augmenter mes chances de gagner, je suis allée à la rencontre d'un ingénieur en électronique pour qu'il m'aide dans ma préparation technique.
En quoi consistaient les épreuves de la compétition nationale ?
Notre projet consistait à réaliser une "Pocket-Bike" (mini-moto) respectueuse de l'environnement. Elle devait fonctionner avec un moteur et une batterie électrique. De conception simple et peu coûteuse, elle devait rouler entre 40 et 50 kilomètres par heure.
Quel souvenir garderas-tu de la finale nationale des Olympiades des Métiers ?
Je pense me souvenir longtemps du moment où notre équipe a été appelée à monter sur la première marche du podium. Je me souviendrais également de l'esprit d'équipe et de la cohésion de groupe entre les différentes équipes adverses.
Quel est ton truc pour gérer la pression ?
Ce que je fais pour m'aider à évacuer le stress et la pression lors de ce type d'épreuve : j'écoute de la musique dès que cela m'est possible. Cela me permet de retrouver mon calme.
Quels sont tes futurs projets ?
Mes futurs projets sont de faire tout mon possible afin que notre équipe puisse aller le plus loin possible lors de la compétition internationale des Olympiades des Métiers en octobre 2011.

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN AUDREY WEBER, 23 ANS, ÉLECTRICIENNE (LAURÉATE AUX OLYMPIADES DES MÉTIERS 2011)

ambrine

19 ans

UNIVERSITÉ UPEC UNIVERSITÉ PARIS EST CRÉTEIL VAL-DE-MARNE - PARIS 12

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié