Aurélien Amacker, 31 ans, blogueur professionnel



Aurélien Amacker aimait voyager, rencontrer des gens, ne pas être contraint, vivre en liberté... Il devient blogueur à temps plein et grâce à ses revenus, il s'offre des voyages à travers le monde.


Ingénieur de formation, Aurélien aurait pu classiquement gravir les échelons dans la PME d'hébergement Internet qui l'avait recruté. Mais l'envie d'aventure le taraude et au bout de trois ans, il décide de partir en Australie. Il trouve tout de suite un emploi comme vendeur|Voir la fiche métier vendeur, sur les marchés de reproduction de tableaux. Au bout de quelques mois, fort de son expérience, il décide de se mettre à son compte et ouvre une société de distribution de reproduction de tableaux qu'il vend sur des marchés et en faisant du porte à porte. Il restera deux ans en Australie.
A son retour en France, il passe six mois à étudier différents projets de création d'entreprise, mais rien n'aboutit. Il décide de retourner travailler dans l'informatique. Bloguant pour le plaisir depuis plus de deux ans, il réalise alors que certains blogueurs amateurs gagnent plusieurs centaines d'euros par mois grâce à la pub des annonceurs, de la vente de liens, de l'affiliation... « Bien sûr, ce n'est pas suffisant pour vivre en France, mais j'avais envie de continuer à vivre à l'étranger et avec 500 euros par mois, on peut vivre correctement dans de nombreux pays, en Amérique du sud ou en Asie par exemple ».
Pour atteindre son objectif de 500 euros par mois qui lui permettrait de partir, il travaille à plein temps sur son projet et devient auto-entrepreneur|Plus d'infos sur ce statut. En six mois, son blog explose : de 2 000 à 40 000 pages vues et de 0 à 500 euros de revenu mensuel. Depuis, il est parti à Singapour, au Venezuela, en Ukraine. Et il continue...
Bien qu'Aurélien relativise : « C'est beaucoup de travail et ce n'est pas toujours facile, mais je suis passionné et chaque jour qui passe, j'ai l'impression de gagner un peu plus en liberté et de vivre la vie que je voulais vraiment ». Après avoir voyagé en Europe de l'Est cet été, il ira passer l'hiver sous le soleil de Colombie afin d'améliorer son espagnol tout en faisant avancer ses projets : il compte bien doubler sa rémunération et ainsi passer à 1 000 euros de revenus par mois.

A son retour de Colombie, Aurélien aimerait retourner vivre en France. Ses proches lui manquent et il s'est aperçu que les rendez-vous d'affaires de visu aboutissent à plus de choses, que les simples échanges de mails et ce, même pour les pros du Web ! Il aimerait donc travailler depuis Montpellier, où vit sa famille et de temps en temps, repartir entre trois et six mois à l'étranger.
La tête pleine de projets, Aurélien envisage à son retour de créer une formation à destination des blogueurs qui veulent vivre de leur blog.
Propos recueillis par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN AURÉLIEN AMACKER, 31 ANS, BLOGUEUR PROFESSIONNEL

Sixtine

20 ans

LYCÉE PAUL-CÉZANNE AIX-EN-PROVENCE

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)