Auxiliaire de puériculture




Le métier d'auxiliaire de puériculture consiste à réaliser des activités d'éveil et des soins visant au bien-être, à l'autonomie et au développement de l'enfant. C'est elle qui donne les soins ordinaires aux nouveaux-nés ou aux enfants en bas-âge : elle les lave, les nourrit, joue avec eux, leur apprend à marcher, à parler... L'auxiliaire de puériculture doit se montrer créative pour favoriser l'épanouissement des enfants. Les rapports avec les parents, pour un meilleur suivi des enfants, font également partie de son quotidien. Une auxiliaire de puériculture peut être amenée à participer à l'accueil et à l'intégration sociale d'enfants porteurs de handicap, atteints de maladies chroniques, ou en situation de risque d'exclusion.
L'auxiliaire de puériculture peut travailler à la maternité, dans un centre de protection maternelle et infantile, en crèche halte-garderie sous la responsabilité d'un pédiatre, d'une sage-femme, d'un infirmier ou d'une puéricultrice.
Ses qualités : Une auxiliaire de puériculture doit avoir une bonne condition physique ainsi qu'une bonne résistance nerveuse. Elle doit être patiente, disponible, sérieuse, et à l'écoute en cas de gros chagrin ! On demande également à une auxiliaire de puériculture d'avoir un grand sens des responsabilités, de la rigueur et une bonne capacité d'initiative.
Les débouchés : Il faut savoir qu'il y a plus d'auxiliaires de puériculture que de postes disponibles. D'autant plus que dans la profession, elles sont concurrencées par les aides-soignantes et les assistantes maternelles. Néanmoins, les départs à la retraite annoncés pour les années à venir pourraient créer des emplois. Après une expérience professionnelle d'au moins 3 ans dans le secteur hospitalier ou médico-social, l'auxiliaire de puériculture peut passer le concours d'entrée dans les instituts de formation de soins infirmiers (IFSI) et préparer le diplôme d'Etat d'infirmier ou bien le diplôme d'Etat d'éducateur de jeunes enfants.

Formation

Pour devenir auxiliaire de puériculture, tu dois obtenir le Diplôme professionnel d'auxiliaire de puériculture qui est délivré par les directions départementales des affaires sanitaires et sociales (DRASS) après une Formation Petite enfance.
Pour intégrer l'une de ces écoles, il faut remplir les conditions suivantes :
- Être âgé(e) de minimum 17 ans ;
- Réussir les épreuves de sélection (écrit + oral). Si tu es titulaire du BEP carrières sanitaires et sociales ou du BEPA services, spécialité service aux personnes, tu seras dispensé(e) des épreuves écrites. L'écrit porte sur le programme de biologie humaine, nutrition et alimentation du BEP CSS ;
- Aucune condition de diplôme n'est requise pour candidater dans une école.
La formation se fait en alternance entre le centre de formation (17 semaines) et les lieux de stages (24 semaines).
Consulter les adresses des centres de formations en France
Le diplôme d'auxiliaire de puériculture permet d'évoluer vers d'autres métiers (modalités variables, se renseigner auprès des écoles) : aide-soignant, éducateur de jeunes enfants, aide médico-psychologique, technicien de l'intervention sociale et familiale, infirmier.
A noter : les études sont payantes, de l'ordre de 2 500 à 4 500 euros selon les écoles.
http://www.imaginetonfutur.com/Pour-quels-metiers-de-la-sante-es-tu-fait.html]

Combien

Une auxiliaire de puériculture débutante gagne environ 1 450 euros bruts par mois.

 


ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

JE FAIS DES ÉTUDES POUR DEVENIR AUXILIAIRE DE PUÉRICULTURE : DISCUTONS-EN!

Mélanie

23 ans

IFME NîMES

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié