Benoît Campas, 18 ans, apprenti en Bac Pro travaux paysagers



Actuellement en Bac Professionnel Travaux Paysagers, Benoît décroche la médaille d'or aux Olympiades des métiers 2011. Une compétition entre jeunes professionnels. Témoignage.

Quel est ton parcours scolaire et professionnel ?
Après le collège, j'ai entrepris un BEPA Travaux Paysagers (encore existant en 2007). Après l'obtention de mon diplôme, j'ai intégré un Bac Professionnel Travaux Paysagers.
Quand et comment t'est venue l'idée d'exercer ce métier ?
Au moment de choisir mon orientation professionnelle, j'hésitais entre devenir paysagiste ou horticulteur. Je me suis un peu plus renseigné sur ces deux métiers et j'ai finalement choisi de devenir paysagiste car la diversité des tâches à entreprendre m'attirait énormément, tâches qui peuvent aller de la création minérale et végétale à l'entretien des jardins en passant par la menuiserie, les bassins...
Aujourd'hui, que fais-tu ? En quoi consiste ton métier ? Dans quelle entreprise travailles-tu ?
Actuellement je suis toujours en Bac Professionnel Travaux Paysagers, je passe mon examen en fin d'année. Au cours de ces formations nous avons des stages à effectuer qui me permettent d'acquérir de l'expérience. Après ce Bac Pro, j'envisage de faire un BTS en apprentissage afin d'acquérir le maximum d'expérience professionnelle et de rentrer progressivement dans le monde du travail.
Je souhaite faire mon apprentissage chez un entrepreneur du paysage, si possible chez "Nature Aménagement du Bocage" située à Flers. L'entreprise fait beaucoup de créations paysagères et d'aménagements de jardin.
Quels sont les avantages et les inconvénients de ce métier ?
Ce qui me plaît dans ce métier c'est principalement le travail en extérieur, la diversité des tâches à entreprendre et des matériaux à utiliser (pierre naturelle, préfabriquée, béton, bois, végétaux...). Cependant, le travail en extérieur peut également être un inconvénient dans notre métier car il peut pleuvoir, faire froid, neiger...
À mon avis, un paysagiste se doit d'être quelqu'un de motivé, de passionné et de pointilleux.
Pourquoi avoir participé aux Olympiades des Métiers 2011 ?
Après avoir participé au concours des MAF (Meilleurs Apprentis de France), j'ai eu envie de m'affronter une nouvelle fois aux autres, d'évaluer mes compétences. De plus, le fait d'avoir assisté aux entraînements des précédentes sessions des Olympiades des Métiers (qui se déroulent dans mon lycée), m'a immédiatement donné envie, moi aussi, de vivre cette expérience.
En trois mots, comment définirais-tu cette compétition ?
Magnifique, humaine, gratifiante.
Comment t'es-tu préparé pour les Finales Nationales ?
D'un point de vue technique, je me suis préparé avec un enseignant qui me donnait des conseils et m'aidait. Je m'entraînais à réaliser les épreuves du sujet national en me chronométrant.
D'un point de vue physique et mental, nous avons été entraînés par notre région qui nous coachait physiquement et mentalement, ce qui m'a été d'une grande utilité !
En quoi consistaient les épreuves de la compétition nationale ?
Chaque binôme avait une parcelle de 23 m², et sur cette dernière, on devait construire un muret arrondi en pierre sèche d'ardoise, un plancher circulaire en bois, réaliser une rosace en pavés, faire des plantations, de l'engazonnement et de la décoration.
Quel souvenir garderas-tu des Finales Nationales des Olympiades des Métiers ?
Ce sont de très bons souvenirs qui resteront dans ma mémoire ! Surtout sur le plan humain et émotionnel : joie, rire, larmes.
Quel est ton truc pour gérer la pression ?
Je n'ai pas vraiment de technique spécifique pour la gestion du stress, je le transforme en une chose positive qui m'aide à me donner à fond et à travailler plus vite. De plus, se construire une bulle, qui permet de ne pas entendre les autres ni de les voir et de rester concentré dans son travail est très bénéfique.
Quels sont tes projets ?
Dans un premier temps, je souhaite encore apprendre et gagner en expérience si bien qu'après mon Bac, je ferais un BTS en apprentissage.Ensuite, je me lancerai sur le marché du travail. Je souhaite monter rapidement en grade pour obtenir un poste à responsabilités. Plus tard, j'aimerais si possible créer mon entreprise.

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN BENOîT CAMPAS, 18 ANS, APPRENTI EN BAC PRO TRAVAUX PAYSAGERS

Nathalie

19 ans

UNIVERSITÉ DE GRENOBLE ALPES

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (1)

jldsbgso 31 mars 2012 23:06 #1
Quel débile ce type il ne sait même pas parler, il fait vraiment pitié... il a été aidé par l'état français... quel boulet !