Bien dans ton assiette !



Entre les régimes de ta mère, les conseils diététiques à la télé et les distributeurs de snacks, tu ne sais plus à quelle sauce manger...


Chips = interdit ?
Ok, une salade est plus saine qu'un paquet de chips. Mais le Dr Apfeldorfer* rappelle que « tous les aliments font grossir ». Normal : leur première fonction est de nourrir ! Sans te gaver d'aliments gras ou sucrés, essaie de les consommer de façon raisonnable en restant à l'écoute de ta faim.
5 fruits et légumes par jour, c'est obligé ?
Il est indispensable de manger des fruits et des légumes, ils apportent vitamines et fibres sans être trop « riches ». Mais il est tout aussi important de ne pas faire l'impasse sur les protéines (viande, poisson, œuf), les féculents (pain, pâtes, céréales...) et les produits laitiers... L'idéal est de n'écarter aucune famille d'aliments sans pour autant s'en vouloir au moindre faux-pas : l'équilibre alimentaire se régule sur une semaine.
Le « bon » poids, c'est quoi ?
Chacun a sa morphologie et traverse une étape de développement qui lui est propre. Si tu as des doutes, tu peux en parler à une infirmière ou à un médecin. Pour te faire une idée, tu peux calculer ton indice de masse corporelle (IMC), une méthode de mesure fiable : IMC = poids/(taille en mètre)2. À 14 ans, la moyenne est de 18 pour un garçon, 19 pour une fille. Il y a surpoids quand l'IMC est 3 points au-dessus de cette moyenne.
Grignoter = obésité ?
Qui n'a jamais squatté devant la télé en se gavant de chocolat et de bonbons ? Grignoter ne correspond pas forcément à une vraie faim, explique le Dr Gérard Apfeldorfer, mais à une envie de « nous reposer de nos pensées et de nos émotions. » Manger pour se réconforter de temps à autre est humain. Mais, plusieurs fois par semaine, attention ! Parles-en : manger ne résout pas les soucis.
C'est quoi cette étiquette ?
Kcal, light... Qu'est-ce que cela signifie ? Kilocalories (kcal) : mesure la quantité d'énergie contenue dans un aliment (1 kcal = 1000 cal). Light ou allégé : ce produit contient au minimum 30% de gras ou de sucre en moins qu'un produit classique. Toute autre mention relève du marketing ! Ces produits allégés servent plus à se donner bonne conscience qu'à maigrir...
À quel âge attaquer un p'tit régime ?
Dans les conversations, les magazines, les familles, les régimes font la loi. Mais avant la fin de la puberté (18 ans environ), ils sont dangereux sans suivi par un pro (diététicien, nutritionniste), car un corps d'ado a des besoins spécifiques. La meilleure solution, valable à tout âge : zapper les grignotages, miser sur des repas réguliers et rester à l'écoute de tes sensations (faim/plus faim), sans oublier de te faire plaisir de temps en temps !
Le savais-tu ?
- Près d'un jeune Français sur cinq est en surpoids et 3,5% des moins de 18 ans sont obèses.
- 3 heures au moins devant la télé ou l'ordi : c'est le « régime » quotidien de 39% des 3-17 ans.
Source : Étude nationale nutrition santé 2006.
* Médecin spécialiste du comportement alimentaire, auteur du livre Mangez en paix, éd. Odile Jacob.
Par Juliette Labaronne

pub

Flora 24 ans

Strasbourg - Faculté des sciences historiques

Discuter avec Flora

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié