Bilan d’orientation scolaire : astuces, conseils, enjeux



Bilan d'orientationIl n’y a jamais eu autant d’étudiants en France. Cette année, on compte plus de 2 430 100 étudiants inscrits en études supérieures. Mais chaque année un étudiant sur deux échoue en fin de première année post bac, dont la moitié sort du système scolaire sans diplôme. Les jeunes collégiens, lycéens, étudiants, jeunes actifs et leurs parents cherchent des solutions. Aujourd'hui, focus sur le Bilan d'orientation scolaire : une méthode trendy pour définir son projet d'orientation.

La jungle de l’orientation scolaire

Conséquence directe, l’offre de formation en France se développe constamment, proposant des cursus variés, qui sont tous jalonnés de choix importants. Matière, spécialité, ou encore filière, autant de possibilités qui finissent par donner aux parcours scolaires des airs de jungle. Alors comment faire lorsqu’on est jeune pour y voir plus clair ? Comment connaître l’ensemble des possibilités qui s’offrent à nous et surtout, comment être certain de faire le bon choix d’orientation scolaire ?

Nombreux sont les jeunes entre 14 et 26 ans qui se posent ces questions. Pourtant, les établissements d’enseignement peinent encore aujourd’hui à répondre efficacement à cette problématique. Les jeunes se reposent donc bien souvent sur les exemples de leur quotidien : famille, amis, médias et autres.

Au fur et à mesure que l’année scolaire avance, le jeune voit tous ses amis affiner leurs choix, facteur certain d’anxiété. Beaucoup choisissent donc par dépit, par peur d’être pris par le temps. D’autres encore perdent motivation et baissent les bras, ce qui entraîne bien souvent une chute des résultats scolaires. En effet, un jeune sur deux échoue en fin de première année post bac.

Cette dynamique débouche bien souvent sur une réorientation, ou pire, sur du décrochage scolaire. A la rentrée 2016, on compte encore 110 000 jeunes qui quittent l’école sans diplôme.

Le bilan d’orientation scolaire : comment ça marche ?

Il est crucial de traiter la problématique de l’orientation le plus tôt possible, pour aider les jeunes à construire leur projet et envisager leur scolarité le plus sereinement possible. Le bilan d’orientation reste aujourd’hui la solution la plus complète et la plus confortable pour aider les jeunes, du collégien jusqu’au jeune travailleur. Il permet de bénéficier du regard d’une personne extérieure, qui peut apporter les connaissances et les conseils qui manquent bien souvent aux jeunes pour construire leur projet.

Le bilan d’orientation provient du célèbre Bilan de compétence, notamment importé en France par le Groupe PCM Europe. Depuis, de nombreux acteurs ont travaillé le concept pour qu’il s’applique aux jeunes en quête d’un projet.

Un bilan d’orientation scolaire efficace est un programme qui se déroule sur plusieurs séances. Il comprend notamment un diagnostic complet du profil de l’individu, des tests de personnalité et de motivation, ou encore la construction des chemins d’études. Le contenu dépend du coach ou conseiller d’orientation qui le réalise.

Des spécialistes interviennent dans les choix de métiers mais également dans l’identification du parcours de formation pour aider le jeune à construire son projet d’avenir sur mesure, de sorte à ce qu’il évolue dans un environnement qui lui permette de s’épanouir et de mobiliser au mieux ses capacités.

Pour accéder aux informations les plus pertinentes et les plus récentes possibles, c’est tout un réseau de professionnels de l’orientation qui se mobilise. Ils peuvent ainsi conseiller les jeunes et leur faire découvrir de nombreux métiers et formations, pour élargir leurs connaissances et leurs opportunités.

Bilan d’orientation : est-ce que ça marche ?

L’idée d’un bilan d’orientation scolaire est de faire rimer orientation avec motivation. Le bilan d’orientation a fait ses preuves. Cette démarche permet de remotiver le jeune dès la première rencontre avec le spécialiste. Elle implique de nombreux effets positifs tels que la prise de confiance en soi, l’amélioration des résultats scolaires et même un changement de comportement de la part des jeunes en décrochage scolaire.

Pour consolider les apports du bilan d’orientation, un suivi sur le long terme est souvent mis en place, pour encourager le jeune dans l’accomplissement de son projet et répondre aux éventuelles questions qu’il est amené à se poser tout au long de son parcours. Car une fois le projet construit, ce qui compte c’est de le mettre en œuvre !

Il faut donc trouver la bonne personne pour réussir son orientation.

Vers qui se tourner pour réaliser un Bilan d’orientation scolaire ?

Les acteurs qui proposent ce type d’accompagnement sont nombreux. Vous trouvez principalement deux catégories :

  • Les COP (conseillers d’orientation psychologues) issus du service public ;
  • Les Coachs d’orientation scolaire qui proposent un accompagnement privé.

La différence ?

Lorsqu’en moyenne un COP a 30 minutes à consacrer à un élève, un coach d’orientation scolaire passera entre 2 à 6 heures avec le jeune en fonction de la structure et du coût.

Astuce : veillez à vous renseigner sur d’éventuels liens entre l’entreprise / association qui accompagne le jeune avec des établissements ou des filières professionnelles. Car dans ce cas, le bilan serait biaisé.

Combien coûte un bilan d’orientation scolaire ?

Il faut compter entre 300 à 950 euros. C’est très variable car cela dépend de la durée d’accompagnement, de la qualité des tests, de la compétence du coach et de l’efficacité de la structure qui l’emploie.

En synthèse : le bilan d’orientation scolaire est une méthode efficace pour trouver sa voie, mais il faut trouver la bonne structure d’accompagnement !

 

Paul Courtaud, Co-fondateur de Futurness

 

Cet article vous est offert par Futurness, la référence en terme de bilan d’orientation scolaire en France. En 2016, la structure suit plusieurs milliers de jeunes chaque année sur le territoire, avec un excellent retour. Découvrez le site de Futurness, pour en savoir plus.
 
Présente dans quatre pays, l’entreprise a cartographié plus d’un million de parcours de formation possible et plusieurs centaines de métiers dont vous pourrez découvrir l’ouverture sur le marché de l’emploi, les formations pour y accéder et les établissements les plus adaptés. Cette entité est neutre de tout établissement ou filière professionnelle, pour assurer une orientation épanouissante et centrée sur le projet du jeune. Parmi le large panel de coaches que la structure peut vous proposer, ils cherchent à trouver le meilleur interlocuteur avec un premier test qui permet de matcher le profil du jeune avec celui du meilleur coach.

 

pub

Mélynda 21 ans

ECM Belfort

Discuter avec Mélynda

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié