Cancer du col de l'utérus : tout savoir sur le vaccin !



Le cancer du col de l'utérus se développe à partir de lésions précancéreuses provoquées par des virus. Depuis 2006, un vaccin protège contre les plus nocifs d'entre eux.

Qu'est-ce que l'utérus ?
L'utérus est l'un des organes de l'appareil génital de la femme. Il est composé de deux parties : le corps et le col. C'est à l'intérieur du corps de l'utérus que se développe le foetus après la fécondation d'un ovule par un spermatozoïde. Le col de l'utérus est la partie basse de cet organe.
Qu'est-ce que le cancer du col de l'utérus ?
Lors de rapports sexuels, nous nous transmettons des papillomavirus, virus très courants. Il existe 120 types de Papillomavirus humains, les plus méchants étant les N°16 et 18, responsables de 70 à 80 % des cancers du col de l'utérus. La majorité de ces virus sont éliminés naturellement par l'organisme, mais certains restent dans le col de l'utérus et vont permettre la transformation des cellules normales en cellules cancéreuses.
Contre quoi ce vaccin protège-t-il ?
Il existe deux vaccins :
- Le Gardasil® (Merck/Sanofi-Pasteur) lutte contre les papillomavirus N°16 et 18, et aussi contre les N° 6 et 11 qui peuvent provoquer des verrues génitales (condylomes). Elles ne sont pas cancéreuses, mais difficiles à soigner.
- Le Cervarix® (Laboratoires GSK) offre une protection contre les papillomavirus N°16 et 18.
Quand se faire vacciner ?
La vaccination est conseillée à partir de 14 ans, idéalement avant d'avoir eu des relations sexuelles, donc avant tout contact avec le virus. Mais elle est aussi recommandée aux filles de 15 à 23 ans ayant eu des rapports sexuels depuis moins d'un an. Remboursée par la sécurité sociale, elle comporte 3 injections : la deuxième un à deux mois après la première selon le vaccin, et la dernière 6 mois après. Les 3 injections sont nécessaires pour que le vaccin soit efficace.
Dois-je me faire vacciner chez un gynécologue ?
Non, ce sont les médecins généralistes qui vaccinent. En revanche, même vaccinée, tu devras, à partir de 25 ans, faire réaliser un frottis tous les 2 à 3 ans. C'est le seul examen qui permette de dépister les lésions précancéreuses et il n'est pas douloureux.
L'avis de l'expert
L'expert : Professeur Philippe Descamps, chef du service de gynécologie-obstétrique au CHU d'Angers et responsable de la communication au Collège National des Gynécologues et Obstétriciens français.
« Ce vaccin est une vraie chance pour les jeunes filles ! »
« En France, 3105 femmes sont atteintes du cancer du col de l'utérus et chaque année environ 1000 en meurent. C'est le deuxième cancer en termes de mortalité chez les femmes de moins de 45 ans. Ce vaccin est une réelle avancée médicale, il n'est pas douloureux et n'a pas d'effets secondaires. Il faut également savoir que le préservatif ne protège pas à 100 % contre ces virus. Malheureusement, moins de 30 % des adolescentes de 14 ans sont vaccinées en France. Je conseille donc à toutes les jeunes filles de le faire. »

pub

Lola 19 ans

IUT Paul Sabatier d'Auch, Université Toulouse III

Discuter avec Lola

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (3)

Anonyme 29 août 2012 22:54 #1
Bonjour, est-ce qu'avoir des rapports au cours des injections diminue le taux d'efficacité de ce vaccin?
Natacha 3 mai 2011 20:51 #2
Bonjour. Le vaccin se fait chez le médecin généraliste. A bientôt !
Natacha 3 mai 2011 20:51 #3
Bonjours. Je me demande ou se fais le vaccin du col de l'uteruse ?