Casque jet, intégral ou modulable : comment choisir ?



Différents types de casques sont proposés à la vente et l'esthétique ne doit pas être le seul critère de choix. Quels sont les différents critères à prendre en compte et comment vérifier qu'un casque est bien homologué.


Quels sont les différents types de casque ?
Les casques jet
Ils sont légers et confortables mais ils ne protègent ni le visage, ni le menton.
Les casques intégraux
Ce sont ceux qui protègent le mieux. Outre la boîte crânienne, ils protègent bien le visage et le menton.
Les casques modulables
Ils sont équipés d'une mentonnière qui se relève. Ils s'enfilent plus facilement que les casques intégraux et facilitent le port de lunettes mais ils sont moins efficaces en terme de protection. Attention, certains casques modulaires ne sont pas homologués pour circuler en position jet.
Les visières : teintées ou pas ?
Opter pour une visière non teintée est un bon choix : les visières teintées peuvent s'avérer gênantes en cas de faible luminosité. Mieux vaut gérer le niveau de lumière en utilisant des lunettes.
Et enfin n'oubliez pas que le meilleur des casques perd toute son efficacité si vous n'attachez pas la jugulaire.
Comment vérifier si un casque est bien homologué ?
Quel que soit votre choix, il faut savoir qu'il est obligatoire de porter un casque homologué.
L'homologation est indiquée par un cercle contenant la lettre E et par une lettre indiquant ensuite le niveau de protection offert par la mentonnière. La lettre « P » indique que la mentonnière du casque répond au niveau de protection requis. Dans le cas contraire, figurent les lettres « NP ». La lettre « J » concerne les casques « jets » dépourvus de mentonnière.
Où acheter son casque ?
Achetez-le neuf (un casque peut avoir subi un choc et être abîmé sans que cela soit visible) et en magasin (pas sur Internet) pour pouvoir l'essayer : trop petit, il est inconfortable ; trop grand, il perd de son efficacité.
Comment essayer un casque ?
Au départ, votre casque doit vous serrer un peu. Lors de l'essayage, n'oubliez pas de porter vos lunettes de vue. Pour savoir s'il est adapté, mettez-le sans serrer la jugulaire, secouez plusieurs fois la tête : le casque ne doit pas bouger.
Quand faut-il changer de casque ?
Il est faux de dire qu'un casque doit impérativement être changé au bout de cinq ans. Un casque dont on prend soin et qui n'a pas subi de choc, peut avoir une durée de vie bien au-delà.
Après un choc important, il est impératif de changer votre casque. Les matières absorbantes ne pouvant supporter qu'un seul impact, elles ne rempliront plus correctement leur rôle protecteur lors d'un nouveau choc. Pour l'entretien de votre casque, n'utilisez jamais de solvant, mais de l'eau savonneuse.
© photo : AlcelVision - Fotolia.com

pub

Imen 18 ans

Lycée d'Arsonval Saint-Maur-des-Fossés

Discuter avec Imen

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié