Céline, 32 ans, aide médico-psychologique



 

TROUVEZ

un conseiller

en orientation


L'aide médico-psychologique assiste et accompagne des personnes handicapées ou âgées. C'est un métier humainement riche qui demande une grande patience. Jour après jour, Céline instaure une véritable relation avec "ses protégés". Témoignage.

Quel est votre parcours ?
A l'origine, je m'orientais plutôt vers les métiers de la vente. J'ai donc obtenu un bac pro dans ce domaine. Mais ça ne me plaisait pas. J'ai donc décidé de me réorienter. Je me suis alors inscrite dans un centre de formations pour adultes pour devenir aide médico-psychologique (AMP).
Qu'est-ce qui vous a poussé à suivre cette voie ?
En fait, ma sœur travaillait dans le médico-social. Quand j'ai décidé de changer de voie, c'est tout naturellement que j'ai pensé au métier d'aide médico-psychologique !
En quoi consiste le métier d'AMP ?
Pour ma part, j'exerce dans une résidence qui dépend du GEDHIF (Groupement d'Entraide Départemental aux Handicapés Inadaptés et à leurs Familles). Nos résidents n'ont pas de « profil type » : handicapés moteur/mentaux, enfants adultes, personnes âgées... Nous assurons un rôle d'encadrement et d'accompagnement. Nous leur proposons des activités variées (sorties, jeux...). Mais nous avons également un rôle d'écoute qui est absolument essentiel. Finalement, notre mission est d'avant tout encourager l'autonomie.
A quoi ressemble l'une de vos journées-type ?
Nous sommes présents à partir de 7h du matin. Nous aidons les résidents à prendre leur petit-déjeuner, nous les lavons, les habillons... Ceux qui le souhaitent peuvent participer à des activités. Après le déjeuner, nous leur proposons des sorties : shopping, visites... Chacun est libre de faire ce qu'il souhaite, nous n'imposons rien. Si un résident préfère faire la sieste, c'est son droit. Notre journée consiste à être présents quand il le faut, y compris le week-end.
Avec qui travaillez-vous ?
Nous collaborons avec des moniteurs et des éducateurs spécialisés, parfois des psychiatres. Tous font partie du GEDHIF. Nous avons l'habitude de travailler en équipe, c'est important.
Qu'appréciez-vous le plus dans votre métier ?
Nous entretenons une relation privilégiée avec nos résidents. C'est réconfortant de constater qu'en partie grâce à notre aide, ils progressent.
Et quels sont les points négatifs ?
Il faut bien avouer que ça n'est pas facile à vivre tous les jours. Il faut parfois gérer des situations très compliquées. Ce métier nécessite beaucoup de patience...
D'après vous, quelles sont les qualités requises pour être un bon AMP ?
Être patient, justement. Un bon AMP doit être disponible à tout moment, afin d'instaurer une relation durable avec le résident. Mais il ne faut pas oublier de parfois faire preuve d'humour, de dérision. Cela permet de surmonter les difficultés du métier, et c'est plus agréable pour eux ; nous nous efforçons d'avoir toujours le sourire, de donner de la gaieté à tous nos protégés.
Par Eric Gillaux

Rechercher une formation

Toutes les universités, écoles, IUT à découvrir en quelques choix

LES DERNIERS COMMENTAIRES

  • bonjour, je voudrais savoir si les psychomotriciens peuvent travailler dans des centres de rééducation (ou il y a des amputés et grands brûlés)?
    par mathilde le 20/03/14 13:15 sur Claire, 25 ans, psychomotricienne
  • Pour vous améliorer en dessin voici un site qui peu aider ;) https://designlab.sharetribe.com/fr/infos/about
    par Antoine le 20/03/14 02:01 sur BTS Design de produits (DP)
  • Je suis d 'accord , beaucoup d etude paraissent faites pour nous mais les débouchés ne sont pas ce que l'on attends , c est important de faire une ...
    par myriam sefir le 13/03/14 11:59 sur Les 3 pièges de l'orientation
  • Bonjour, j'aimerai être educatrice spécialisée, et je pense passer par la filière STMG pour y arriver, bonne ou mauvaise chose ? Besoin de conseils :)
    par Eline le 07/03/14 21:03 sur Educateur spécialisé
  • Emma Est ce qu'on peut quand même devenir radiologue avec un bac L? Pouvez-vous me répondre rapidement svp! Merci beaucoup Euh non, à...
    par Nimron le 07/03/14 13:22 sur Radiologue

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (1)

didi 12 décembre 2011 00:11 #1
Je souhaite aller vers le métier de l'animation et éducatif (aide médico-psychologique).J'ai vu le travail de l'aide médico-psychologique dans un service de soins infirmiers à domicile pour personnes âgées et personnes handicapées & accueil de jour gériatrique.Les aides médico-psychologiques du service de soins infirmiers à domicile pour personnes âgées et personnes handicapées & accueil de jour gériatrique m'ont conseillé d'aller vers le métier de l'aide à la personne et après je dois aller vers le métier de l'aide médico-psychologique.J'aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiime ce métier....