Chapelier



Le métier de chapelier consiste à assurer la conception, la production, la réparation et la vente de chapeaux qui sont fabriqués suivant des méthodes artisanales et non pas industrielles. Il confectionne des chapeaux en les moulant sur des formes en bois ou en aluminium. Sur ce moulage, le chapelier applique des pailles ou des feutres afin d'imposer une forme à la matière. Pour lui donner de l'éclat, il va le garnir de cuirs, de voilettes... Il peut très bien travailler en collaboration avec une plumassière ou une fleuriste, qui élaborent des fleurs, des fruits ou des oiseaux en tissu ou en plumes pour étoffer son chapeau. Le chapelier est également chargé de conseiller les clients lors de leur acte d'achat. Le chapelier travaille dans une chapellerie.
Ses qualités : Un chapelier doit être à l'écoute de ses clients afin d'en comprendre les attentes et de créer un produit qui leur correspond. Un chapelier doit être minutieux et habile. Il doit être créatif, sensible et posséder un certain sens artistique.
Les débouchés : Avec de l'expérience, un chapelier peut devenir chef d'équipe de l'entreprise pour laquelle il travaille. Il peut également, s'il possède des connaissances en gestion et un capital de départ, s'établir à son compte.

Formation

Pour devenir chapelier, il est conseillé de s'orienter, dès la 3e, vers une seconde professionnelle, suivie d'un CAP mode et chapellerie puis d'un Bac professionnel métiers de la mode et des industries connexes, dominante mode et chapellerie ou d'un bac pro artisanat d'art et métiers d'art option vêtement et accessoire de mode.

Combien

Un chapelier débutant gagne environ 1 250 euros bruts par mois.


pub

Nina 21 ans

LISAA Paris mode

Discuter avec Nina

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié