Charlotte, 19 ans, 2e année EDC



Pourquoi avoir choisi EDC ?
C'est l'une des rares écoles de commerce à proposer une formation post-bac en cinq ans. De plus, la spécialité « Management entrepreunarial» m'intéresse beaucoup.
Quelle est ta matière préférée ?
Je suis en deuxième année et nos matières sont assez diversifiées : droit, économie, gestion, fiscalité, etc. J'aime beaucoup le droit, c'est intéressant et très utile pour travailler dans le commerce.
As-tu déjà effectué des stages en entreprise ?
Oui, en fin de première année, j'ai fait un stage d'un mois en entreprise. C'était dans un magasin spécialisé de golf : c'est ma grande passion, j'en fais depuis 13 ans ! Au cours de ce stage, j'ai assisté la directrice dans les commandes, je l'ai accompagné chez les fournisseurs et j'ai fait également de la vente : une expérience très enrichissante.
Pour ta troisième année, comptes-tu partir étudier à l'étranger, comme le propose l'Ecole ?
Je compte bien être sélectionnée et partir étudier à Barcelone. J'adore l'Espagne, c'est un pays convivial, chaleureux et dynamique. Barcelone est une ville étudiante, c'est un peu l'auberge espagnole ! Ça doit être une expérience très intéressante qui me permettra de découvrir une autre culture. En plus, nous devons faire un stage dans une entreprise du pays, je pourrai ainsi améliorer mon Espagnol, ce qui peut être très utile dans le commerce.
Le 23 mai dernier, tu as participé en tant que présidente au Trophée Golf d'EDC, en quoi consistait-il ?
C'est un événement sportif et caritatif. Sur le prestigieux parcours de Chantilly, nous avons organisé une compétition de golf qui réunissait des cadres et des dirigeants d'entreprises, ainsi qu'une vente aux enchères de tableaux et équipements de golf. Lors de cette cinquième édition, les profits ont été reversés à la fondation ARTHITIS. Cette association lutte contre la polyarthrite rhumatoïde et l'arthrite juvénile, deux maladies rares qui touchent les articulations. Cinq mille euros ont été récoltés !
Quel était ton rôle dans cette organisation ?
Nous étions huit étudiants à organiser cette manifestation sportive. En tant que présidente, je me suis occupée essentiellement du sponsoring et de la communication. J'ai rédigé des communiqués de presse, ce qui nous a permis d'avoir des articles dans « Madame Figaro », « Golf magazine » et le « Journal du Golf ». Ce sont trois magazines très lus dans ce milieu, ils nous ont amené du monde. J'ai fait des flyers que j'ai distribués dans la quasi totalité des golfs de la région ! J'ai également organisé la vente aux enchères avec Pierre Cornette de Saint-Cyr, le célèbre commissaire-priseur. Nous avons travaillé sur ce projet tous les jeudis après-midi depuis la rentrée, c'est un travail de longue haleine. Organiser le Trophée était une expérience très enrichissante. Cela m'a conforté dans mon projet professionnel : je veux travailler dans l'événementiel sportif !
Quelle est l'association de l'Ecole qui gère le Trophée Golf ?
C'est le bureau des sports (BDS), dont je suis membre, qui le propose parmi une quinzaine d'activités. Cette année, nous avons un module qui s'appelle « développement personnel » : soit on étudie une troisième langue, soit on s'inscrit dans une association. Grâce à mon travail au sein du BDS, j'ai pu valider deux crédits, sans trop de difficultés ! C'est important d'être dans une association car on rencontre plein d'étudiants des autres années et cela favorise le travail en équipe, la prise d'initiatives ainsi que l'ouverture d'esprit. Par l'intermédiaire du sport nous faisons passer les valeurs de notre Ecole, notre devise c'est : « E comme engagement, D comme détermination et C comme combativité ».
Propos recueillis par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN CHARLOTTE, 19 ANS, 2E ANNÉE EDC

Floriane

18 ans

UNIVERSITÉ DE BORDEAUX

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié