Christophe Pradère, directeur de BETC Design



L'agence BETC Design créée et dirigée par Christophe Pradère se fonde sur une approche créative mêlant sciences humaines et relation client. Rencontre avec son directeur passionné.

Pouvez-vous nous présenter votre agence ?
J'ai crée l'agence, au sein d'un grand groupe de communication, il y a presque 10 ans. Tout était assez cloisonné dans le design : les designer industriels / les designer graphistes / les designers de packaging / les designers d'architectures et les designers d'interfaces. Je souhaitais amener une approche plus globale du design.
Les marques sont à la recherche de nouveaux modes d'interactivité avec le consommateur. Il est essentiel de mener une réflexion stratégique, en amont du concept créatif. Aujourd'hui, nous faisons beaucoup de design stratégique et de consulting créatif.
De quels professionnels est composée votre équipe ?
Il y a les « Design Stratégistes » : ce sont les personnes qui travaillent en amont des projets, ils réalisent des études sociologiques, étudient le fonctionnement des individus... Puis nous avons des « Design Managers », qui accompagnent le client, il ont un rôle de commerciaux|Fiche métier commercial. Enfin, il y a les créatifs|Fiche métier directeur artistique - de diverses spécialités - qui travaillent à la réalisation des projets.
En dix ans, avez-vous vu des métiers ou tendances émergés dans le design ?
Oui. Le design d'interface se développe, avec les nouvelles technologies. Des postes de consultants créatifs émergent aussi et deviennent de plus en plus importants afin de travailler en amont des projets.

Pouvez-vous citer des projets sur lesquels vous avez travaillé ?
Nous avons travaillé sur le design des fauteuils|Découvre l'interview d'un designer de meubles ! de la classe Business d'Air France, sur la création et le développement de la nouvelle LiveBox d'Orange, sur la nouvelle identité visuelle de Peugeot... Les projets sont nombreux ! Nous sommes aussi à l'origine du design de la fameuse poubelle du métro parisien et enfin du design des City guides Louis Vuitton.

Comment définiriez-vous le design ?
Le design, c'est avant tout un métier social, lié à l'humain. C'est la réconciliation entre les enjeux des marques et ceux des clients, qui ne sont pas fondés sur les mêmes priorités. Avec l'industrialisation, les produits ne sont plus conçus sur mesure, comme un artisan le fait. Pourtant, il faut que les clients aient l'impression que le produit est unique et adapté, qu'il correspond à leurs aspirations, à leurs valeurs... Nous devons faire passer des messages à travers le design.

D'après-vous, designer est-ce un métier d'avenir ?
Je le crois. Le design, ce n'est pas uniquement « le beau », les paillettes... C'est devenu fondamental car stratégique. Il y a une vraie prise de conscience des dirigeants à ce sujet, et même dans les petites entreprises. D'ailleurs, nous avons de plus en plus de start'up parmi nos clients.

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui souhaitent travailler dans le design ?
C'est un métier lié à l'humain, il faut donc aimer les gens, comprendre leur fonctionnement... Comprendre et aimer les sciences humaines ainsi que les nouvelles technologies qui sont essentielles pour appréhender un projet. Il faut aussi aimer désobéir, penser différemment des conventions, amener les gens ailleurs.
Propos recueillis par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN CHRISTOPHE PRADÈRE, DIRECTEUR DE BETC DESIGN

Marie

21 ans

TOULOUSE JEAN-JAURÈS - UFR DE PSYCHOLOGIE

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)