Claire est psychomotricienne au sein d'un centre de réhabilitation et de rééducation de la MGEN. Sa mission : aider les patients à retrouver leur motricité grâce à divers exercices.

Quel est votre parcours scolaire ?
J’ai effectué un bac ES. Lors de ma classe de première, j’ai réalisé un projet social où j’ai pu suivre le quotidien d’un psychomotricien. Ce métier m’a tout de suite plu. Mon bac ES en poche, j’ai suivi pendant une année, une classe préparatoire aux métiers du paramédical. Puis, j’ai passé des concours. J’ai été reçue à l’ISRP, l’Institut Supérieur de Rééducation Psychomotrice de Paris où j’ai été formée pendant trois ans.

Quel est votre parcours professionnel ?
Ma formation comprenait de nombreuses périodes en institution. Lors de mon stage de fin d'études, j'ai participé à la création d'un poste de psychomotricien au sein d'un centre de réhabilitation et de rééducation de la MGEN. Diplômée, les responsables m'ont naturellement proposé le poste.

En quoi consiste votre métier ?
Cette profession consiste à rééduquer et à favoriser le développement corporel d'une personne. La thérapie fait intervenir le corps en le sollicitant par des activités variées : expression corporelle, exercices d'orientation et de structuration spatiale... Je travaille sur des aspects psychologiques, corporels et relationnels. Beaucoup de psychomotriciens travaillent avec des enfants souffrant de handicap ou de troubles du comportement. Moi, je travaille avec un public adulte. Ce sont des personnes hospitalisées dans les services de neurologie, cardiologie et orthopédie. Ces patients ont subi des opérations ou ont été atteints par des maladies qui ont diminué leur motricité.

Est-ce un travail d'équipe ?
Oui ! Chaque semaine, le personnel de la clinique établit un planning pour les patients avec diverses séances de travail. Je travaille en collaboration avec les médecins, les kinésithérapeutes, les ergothérapeutes, les orthophonistes...

Quels sont les avantages et les inconvénients de votre métier ?
J'aime l'aspect relationnel avec les patients. Et c'est une belle mission que de les aider à être bien dans leur corps. J'apprécie aussi la variété de mon travail : j'organise des activités très différentes (jeux avec des ballons, balnéothérapie, exercices de relaxation...) et il y a vraiment la possibilité de faire parler sa créativité. Franchement, quand on aime son métier, il n'y a pas vraiment d'inconvénients ! A part bien sûr, des problèmes d'organisation comme pour la gestion des emplois du temps entre les patients par exemple qui est parfois un peu difficile.


Psychomotricien, est-ce un métier d'avenir ?
Oui. Il s'agit d'une profession encore mal connue mais recherchée. On peut travailler en tant que salarié ou en indépendant, en profession libérale. Avec le plan national Alzheimer, le métier de psychomotricien est mis en avant afin d'aider les personnes atteintes de la maladie, par exemple, à se repérer dans le temps et l'espace.

 

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui souhaitent devenir psychomotricien ?

C’est un métier à fort relationnel, il faut en avoir conscience. Il faut aussi aimer travailler en équipe. Je conseille à tous les jeunes qui souhaitent exercer cette profession de ne pas hésiter à multiplier les stages et ce, dés qu’ils en ont l’occasion. Il y a rien de mieux pour se rendre compte de la réalité du terrain.


Propos recueillis par Diane Dussud

Rechercher une formation

Toutes les universités, écoles, IUT à découvrir en quelques choix

 

TROUVEZ

un conseiller

en orientation

LES DERNIERS COMMENTAIRES

  • Mais arrêtez de nous faire croire n'importe quoi!!! Il n'y a aucun déboucher en Europe dans le design automobile! Les écoles sont extrêmement chère...
    par HEB le 08/07/15 13:01 sur Fabrice, 31 ans, designer automobile chez Renault
  • Suivant la région où vous êtes, vous pouvez passer soit l'epreuve pro, soit de l'eco-droit, soit des maths, et un autre oral sur du français, de l'...
    par sam le 08/07/15 02:01 sur L'oral de rattrapage du Bac Pro : mode d'emploi !
  • Bonjour je suis en formation a synergie je voudrez faire blombier j'ai fait mon première stage est j'ai adoré ce métier je voulez savoir si vou...
    par Sall mohamed le 04/07/15 17:20 sur Pierre, 47 ans, plombier-chauffagiste
  • Bonjour, je cherche à contacter d'autres psychomotriciens travaillant en neurologie afin de construire une formation pour les professionnels de ce ...
    par Besmond - Saison le 01/07/15 21:00 sur Claire, 25 ans, psychomotricienne
  • Quelques conseils supplementaires pour préparer l'oral de français/histoire : http://lettreshistoiregeo.blogspot.fr/2015/07/terminale-bac-pro-lepre...
    par M.Rolland le 01/07/15 17:43 sur L'oral de rattrapage du Bac Pro : mode d'emploi !

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (17)

Besmond - Saison 1 juillet 2015 21:00 #1
Bonjour, je cherche à contacter d'autres psychomotriciens travaillant en neurologie afin de construire une formation pour les professionnels de ce secteur... Pourriez-vous me donner votre mail? Cordialement. Bénédicte Besmond-Saison
LE COZ SALOME 5 décembre 2014 10:34 #2
Bonjour, je m'appelle Salomé et je suis en terminale ES. Je voudrai savoir qu'elles étaient vos résultats au bac de français et en terminale. Et est-possible dans cette prépa de faire une remise à niveau ?
Merci
Cordialement
Virginie Pianel-Rossi 4 novembre 2014 20:32 #3
Bonjour Claire,
Je suis étudiante à ISRP depuis septembre et j'aimerais faire l'alternance en deuxième année.
Je suis très motivé par faire des stages pendant la période des vacances. J'aurais aimer savoir si vous pouviez me conseiller des institutions où je pourrais effectuer des stages dans différents domaines.
La petite enfance est l'un des domaines qui me touche le plus car je le connais très bien, cependant je n'ai jamais toujours au adulte et au personnes âges.
J'aimerais pouvoir étoffé mon CV par des Stage lors de ma première année.
J'espère que vous pourriez m'éclairer un peu sur les différentes structures.
Je vous remercie d'avance de votre réponse.
Cordialement
Virginie Pianel-Rossi
buisson 3 octobre 2014 15:23 #4
bonjour claire, je suis actuellement en bas st2s et je cherche a m'orienter pour devenir psychomotricienne, j'ai beaucoup entendu parler de l'école ISRP j'aurais voulu savoir ce que vous pensez de cette école ,
mathilde 20 mars 2014 13:15 #5
bonjour,
je voudrais savoir si les psychomotriciens peuvent travailler dans des centres de rééducation (ou il y a des amputés et grands brûlés)?