Compagnons du Devoir : cap sur la Grande Ecole des Métiers !



Afin de répondre aux besoins des jeunes et des entreprises, les Compagnons du Devoir se transforment, à l'horizon 2015, en Grande École des Métiers et développent ainsi leur offre de formations supérieures.

Chaque année, les Compagnons du Devoir forment 15 000 jeunes à 27 métiers manuels. Une formation basée sur la communauté, le voyage, la rencontre et la transmission de valeurs. Un enseignement technique, scolaire et culturel unique qui séduit notamment les jeunes réfractaires au système éducatif traditionnel.
Les métiers évoluent...
Les 27 métiers, auxquels forment les Compagnons du Devoir, ont changé : évolution des techniques, de la réglementation et de la clientèle impliquent d'acquérir de nouvelles compétences notamment technologiques, juridiques ou commerciales.
Ces nouveaux savoirs sont par ailleurs nécessaires pour former les futurs actifs aux nombreuses opportunités professionnelles à venir, liées au départ en retraite des babyboomers : des milliers d'entreprises, dont l'activité correspond aux métiers du compagnonnage, vont en effet chercher un repreneur dans les années qui viennent... Dans le cadre de leur Grande École, les Compagnons du Devoir vont préparer des futurs chefs d'entreprise.
rub174] reste un véritable passeport pour intégrer le monde du travail, puis évoluer au sein des entreprises. En France, le taux de chômage chez les sans diplôme est de 40% contre 9 %, en moyenne, pour les diplômés du supérieur. De même, ces derniers perçoivent des salaires au moins 40 % plus élevés que ceux qui n'ont pas atteint la fin du lycée.
De nouveaux diplômes dans la Grande École des Compagnons du Devoir
D'ici 2015, les Compagnons du Devoir vont élargir progressivement leur offre de formations pour couvrir tous les niveaux de diplôme, du CAP au Bac +5. Ce processus est déjà amorcé, depuis la rentrée 2011. En effet, les Compagnons proposent un nouveau parcours de formation jusqu'à la licence professionnelle. Concrètement, ils préparent les jeunes bacheliers à de nouveaux diplômes d'État, en partenariat avec le Conservatoire National des Arts & Métiers (CNAM). Ils permettent également de valider désormais le Tour de France comme une formation licence professionnelle.
La Grande École des Métiers en Compagnonnage va poursuivre cette dynamique en proposant des formations diplômantes de niveau supérieur. Certaines existent déjà, à Bac +5, pour les jardiniers (ingénieur du paysage) ou les chaudronniers (ingénieur en chaudronnerie, master de design industriel). Elles vont être complétées, progressivement, dans les autres métiers.
Ils se sont formés aux Compagnons du Devoir, lis leur témoignage :
Marc, 22 ans, couvreur
Fabien, 30 ans, charpentier
Damien, 25 ans, mécanicien outilleur
Arthur Mayer, 21 ans, maçon (lauréat aux Olympiades des métiers 2011)
Charlaine, 21 ans, tapissière d'ameublement

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN COMPAGNONS DU DEVOIR : CAP SUR LA GRANDE ECOLE DES MÉTIERS !

Paul

19 ans

BBA EDHEC, CAMPUS DE NICE (UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE LILLE)

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié