Damien, 25 ans, mécanicien outilleur



« Nous ne sommes que 40 en France »

Damien, tu es mécanicien outilleur. En quoi consiste ton travail ?
Mon métier n'est pas forcément physique, il demande surtout de la logique. Un client commande une pièce, je fabrique le moule usiné dans le matériau souhaité. Le temps que je passe sur chaque réalisation dépend de la taille et du nombre de pièces commandées. Bronze, plastique, acier, les matériaux que j'utilise varient. Il faut que je sois précis, patient et concentré en particulier dans le travail de mise au point. La pièce doit être impeccable.
Quel a été ton parcours ?
J'avais 15 ans quand je suis entré chez les Compagnons du Devoir *, au centre de formation des apprentis de Toulouse. J'y ai suivi deux années d'apprentissage. Pendant mon Tour de France, j'ai voyagé en Corée et en Allemagne. Après un Bac Professionnel en dessin industriel (aujourd'hui on l'appelle productique et mécanique), je passe aujourd'hui un BTS en productique mécanique par validation des acquis d'expérience. Ma formation est atypique et c'est sa force. En effet, les entreprises recherchent actuellement des personnes qui ont déjà une expérience professionnelle.
Pourquoi as-tu voulu devenir mécanicien outilleur ?
Un jour, un Compagnon qui revenait de son Tour de France m'a raconté son voyage en France et à l'étranger. Je me suis laissé tenter. Et puis, dans ma famille, on est pratiquement tous du métier.
Visiblement, tu ne regrettes pas ce choix ! Qu'est-ce qui te plait ?
Beaucoup de choses ! Qu'il fasse froid ou pluvieux, je reste au chaud dans mon atelier. Ce n'est pas comme si j'étais sur un chantier. Et puis, je peux facilement travailler à l'étranger : le langage technique et les machines sont les mêmes. C'est une profession très ouverte, je touche au domaine de l'armement, de l'aérospatial...
Que donnerais-tu comme conseils à ceux qui voudraient faire ton métier ?
La formation en alternance (moitié école/moitié entreprise) est accessible dès la 3°. Je pense que c'est un bon moyen d'apprendre un métier. D'autant plus qu'actuellement, il n'y a pas suffisamment de candidats mécaniciens-outilleurs pour répondre à la demande des entreprises. Nous ne sommes que 40 sur toute la France. Ce qui veut dire qu'il y a du boulot, alors foncez !
Et les femmes dans tout ça ?
Justement, cette question tombe bien. Je regrette que ma profession ne soit pas plus féminisée même si elle tend à le devenir. Avis aux candidates, engagez-vous !
Son parcours :
Bac Pro en dessin industriel.
Actuellement en train de valider un BTS productique mécanique en VAE.
* « Les Compagnons du devoir » est une association de type loi 1901 qui regroupe plusieurs corps de métiers. Leur priorité : se mobiliser pour le devenir des jeunes et des métiers.

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN DAMIEN, 25 ANS, MÉCANICIEN OUTILLEUR

Camille

18 ans

IUT DE CHAMBÉRY, UNIVERSITÉ SAVOIE MONT BLANC

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (2)

Kévin 19 octobre 2009 19:42 #1
Bonjour Kévin, Ce professionnel n'a malheureusement pas souhaité répondre aux questions de nos internautes, faute de temps. Je te conseille de contacter un professionnel près de chez toi pour lui faire part de ta demande. Je te souhaite de trouver rapidement un employeur ! A très bientôt.
Kévin 19 octobre 2009 19:42 #2
Bonjour je cherche un garage pour faire un CFA mecanique auto si possible dans le nord pas de calais j'ai bientot 19 ans j'ai fait exactement 22 garages et pas de reponses ou reponses direct ou changement d'avis j'en ai besoin pour mon avenir je ne trouve pas pourrais je avoir de l'aide. pour toutes reponses envoyez mails a nanafashionx@hotmail.fr Merci d'avance