Damien, 27 ans, co-créateur de Verteego



Scientifique, à la recherche de concret, Damien intègre une école d'ingénieurs spécialisée en chimie. Sensible à l'environnement, il travaille d'abord sur la dépollution et le traitement des eaux. Aujourd'hui, il est à la tête d'une éco-entreprise.

Quel est votre parcours ?
Après un bac scientifique, j'ai intégré une classe préparatoire à des écoles d'ingénieurs. J'ai ensuite été reçu à l'école nationale supérieure de chimie de Montpellier. Je voulais me rapprocher des sciences du vivant. J'ai opté pour une option d'analyse environnementale. Comme disait un professeur « on dit souvent que les chimistes sont de gros pollueurs, mais ce sont les seuls qui savent dépolluer ». Cette problématique de dépollution m'a tout de suite interpellé.
Avez-vous réalisé des stages au cours de vos études ?
J'ai effectué un stage dans un laboratoire de traitement des eaux en Allemagne. Puis, je suis parti en Inde mettre en place un procédé de recyclage de l'eau utilisée dans une industrie laitière. Cette expérience m'a marqué. J'ai eu envie de compléter ma formation scientifique par une formation en sciences humaines. J'ai donc réalisé un Master en Développement Durable incluant économie, social et préservation de l'environnement à Stockholm, en Suède.
Parlez-nous de votre entreprise.
Après avoir travaillé dans un bureau d'études spécialisé en étiquetage environnemental des produits de grande consommation, j'ai rencontré deux personnes avec lesquelles nous avons fondé la société Verteego. Nous éditons un logiciel en ligne pour mesurer, analyser et réduire les émissions de CO2 des entreprises et collectivités territoriales. Notre bureau d'études interne assure l'accompagnement de nos clients : définition du projet, déploiement de nos solutions, mise en place d'un plan d'actions. Cette prise de conscience des organismes est en train de se développer.
Pourquoi créer une éco-entreprise ?
Je pense que c'est important de trouver un équilibre entre nos sensibilités personnelles et notre travail. Nous avions un projet qui méritait de s'y consacrer à plein temps et qui était difficile de réaliser avec nos emplois respectifs. C'est pourquoi nous avons décidé de nous investir complètement en créant notre propre entreprise !
Quel est votre rôle ?
Il y a 3 pôles : le pôle informatique qui gère le développement des logiciels, le pôle économique qui s'occupe des contrats et le pôle métiers. Je m'occupe de ce dernier. Ma mission : sensibiliser les organismes aux grands enjeux du réchauffement climatique, former nos clients aux méthodologies de comptabilité carbone et aussi les accompagner pour diminuer leur impact.
Quels sont les avantages de votre métier ?
Les techniques de mesures et d'analyses des émissions de CO2 sont en perpétuelles évolutions. Il faut sans cesse, apporter des modifications au logiciel et aux solutions que nous apportons. C'est très intéressant.
D'autre part, c'est gratifiant de pouvoir aider un organisme à réduire ses émissions de CO2.
Et quels sont ses inconvénients ?
La règlementation sur la mesure et l'analyse des émissions de CO2 évolue jour après jour, ce qui représente beaucoup de boulot.
D'autre part, ce n'est pas toujours évident de faire prendre conscience aux organismes la nécessité de réduire leurs émissions de CO2. C'est souvent vu comme une contrainte malgré les opportunités d'innovation et de réduction des coûts.
Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui souhaitent travailler dans l'environnement ?
Tout d'abord, je leur conseille de voyager. C'est en voyageant que l'on apprend beaucoup de choses sur soi. Puis, je pense que pour travailler dans ce secteur, ce n'est pas obligatoire de faire des études spécialisées en environnement. A l'avenir, tous les métiers prendront en compte le développement durable.
A lire sur le même sujet :
Article sur les éco-technologies
Interview d'Olivier, 25 ans, chargé de mission Club ADEME International soutien aux éco-entreprises

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN DAMIEN, 27 ANS, CO-CRÉATEUR DE VERTEEGO

Lucas

19 ans

EPITECH MARSEILLE

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)