Déborah, 34 ans, médecin nutritionniste



Métier varié et équilibré

Après neuf ans d'études, des dizaines de stages, une thèse sur la nutrition et une étude clinique sur les obèses, Déborah obtient son doctorat en médecine. « J'ai découvert la nutrition lors d'un stage, et j'ai tout de suite aimé ça. » Déborah a ouvert son cabinet médical et travaille dans un réseau de santé pour diabétiques et obèses. « Au cabinet, je prends en charge des personnes en surpoids, des diabétiques et des anorexiques. Dans le réseau, je forme le personnel médical à la nutrition. » En contact avec des chirurgiens, psychologues, endocrinologues, Déborah travaille en équipe. Ce qu'elle apprécie le plus : « Chaque patient est unique et m'apporte quelque chose, c'est très enrichissant. Je les suis longtemps, une relation se crée. Un patient qui ne va pas mieux est un échec personnel ». Jeune maman, Déborah tient à un emploi du temps qui lui permette de concilier vie professionnelle et vie de famille. « Je pourrais gagner plus d'argent en travaillant le samedi et le soir tard, mais ce n'est pas mon objectif. C'est un choix de femme ! »
SA FORMATION :
Bac S
+ doctorat de médecine (9 ans)
Par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN DÉBORAH, 34 ANS, MÉDECIN NUTRITIONNISTE

Camille

19 ans

UNIVERSITÉ DE NICE - SOPHIA ANTIPOLIS

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (10)

Emy 12 septembre 2012 11:32 #1
Bonjour, J'ai trouvé une nutritionniste sur ma région avec laquelle j'ai eu une 1ére consultation. Elle m'a fait signer un contrat de 10 mois en me demandant un réglement de 480 ?. Elle m'a proposé de régler en 10 fois.Moi je lui ai dit que je payerais à la scéance. Il s'agit d'une nutritionniste de Maigrir 2000.J'ai vu avec ma mutuelle pour le remboursement et elle me dit que la nutritionniste doit être diplômée d'Etat. J'ai régle déjà 48 ?. Si celle-ci n'est pas nutritionniste diplômée, je ne veux plus continuer. Quels sont mes droits ? meric pour votre réponse
ange 1 août 2012 14:09 #2
bonjour, je suis actuellement étudiante en 2e année de biochimie, et j'aimerais savoir s'il est possible pour moi de devenir nutritionniste dans la suite de mon cursus.Merci d'avance!
laura 20 juillet 2012 13:39 #3
svp est ce qu'il faut etre fort en maths pour faire nutritionniste?
Liise 14 mai 2012 18:52 #4
Bonjour, Je voulais savoir combien d'heures par semaines travaillez vous ?
pauline 12 avril 2012 16:03 #5
Bonjour Pauline, Contrairement au diététicien, le nutritionniste est avant tout un médecin ! Il est possible de réussir des études de médecine avec un bac ST2S mais le bac Scientifique reste le plus approprié. Pour devenir nutritionniste, mieux vaut être patient et déterminé. Au total, 11 à 12 années d’études après un bac S sont nécessaires pour obtenir le diplôme de praticien spécialiste ou le doctorat d’université en nutrition ! Le cursus est composé de 3 cycles : 1er CYCLE : PCEM (en 2 ans) Après ton bac, il faudra t’inscrire en PACES (Première année commune des études de santé), appelée aussi L1 santé (anciennement PCEM1). Cette première année est commune aux filières médecine, sage-femme, dentaire et pharmacie. En début d’année, tu choisiras le(s) concours que tu souhaites passer. La fin de la première année est sanctionnée par un concours très sélectif? : seuls 15?% environ des étudiants sont reçus (ce taux varie selon les universités) et, parmi eux, au moins une moitié de redoublants? ! A noter : un seul redoublement est autorisé. En 2e année, tu effectueras un stage infirmier de quatre semaines à l’hôpital puis, tu y passeras une après-midi par semaine. Tu seras alors "externe", et ce jusqu’à la fin de ton DCEM. 2e CYCLE : DCEM (en 4 ans) Au cours du deuxième cycle des études médicales (DCEM), en tant qu’externe, ton temps sera partagé entre les cours à la fac et les stages et gardes rémunérés à l’hôpital, où tu pourras découvrir les différents services. Tu suivras des enseignements théoriques et pratiques sur la pathologie, la thérapeutique, la prévention. L’année de DCEM 4 est particulière car largement consacrée à la préparation de l’ECN (examen classant national), qui concerne tous les futurs médecins, les spécialistes comme les généralistes. L’ECN est obligatoire pour poursuivre des études de médecine. En fonction de ton classement, tu choisiras la spécialité médecine généraliste et le lieu de ta formation. Le choix de ta spécialité sera accepté en fonction de ton classement. 3e CYCLE : à choisir entre 2 voies - L’internat de spécialité (endocrino-diabéto) : il offre plus de possibilités et une formation plus complète que le doctorat d’université en nutrition, puisqu’il comprend toutes les disciplines liées à la nutrition (diabète, endocrino...) et donne droit à un diplôme de praticien spécialiste. - Le doctorat d’université en nutrition : il s’agit d’une filière de recherche, donc plus spécifique à un thème, qui peut être choisie dans la nutrition. Il peut aussi être passé après l’internat. Bon courage et à bientôt !