Denis, 27 ans, Ingénieur agronome



Denis Ingénieur agronomeUn Agronome, grâce à sa formation, peut exercer une kyrielle de métiers liés aux sciences et à l'environnement. Rencontre avec Denis, 27 ans, ingénieur agronome en Picardie.

Comment êtes-vous devenu Agronome ?

Je suis fils d'éleveur, et j'ai une véritable passion pour tout l'univers Agricole. Comme je ne me sentais pas prêt à intégrer une prépa d'école d'ingénieurs, j'ai suivi un BTS dans la production animale. C'est avec un Bac +2 que j'ai intégré la prépa d'AgroParisTech.

Comment définiriez-vous le métier d'Agronome ?

L'Agronome est un « ingénieur du vivant ». Il met à profit ses connaissances techniques et scientifiques liées à l'environnement. À partir de là, une quantité de métiers et de domaines d'activités sont possibles.

Un agronome peut se spécialiser dans la connaissance des sols, des plantes ou des animaux. Il peut très bien être salarié d'un institut public ou bien travailler dans le département recherche d'une entreprise agroalimentaire. Les employeurs apprécient le côté « touche-à-tout » des ingénieurs agronomes. Nous sommes très généralistes et polyvalents.

En quoi consiste votre travail ?

Je suis Ingénieur agronome chargé de projet pour l'Institut d'élevage à Amiens en Picardie. J'ai sous ma responsabilité plusieurs équipes d'ingénieurs et de techniciens spécialisés en production animale.

Chaque équipe va sur le terrain pour visiter des fermes. Elle collecte des données sur la production des animaux, les prix d'achats, l'organisation, la comptabilité de la ferme... Notre rôle est de compiler ces informations afin de modéliser une exploitation régionale virtuelle qui permet par exemple de faire des simulations (une baisse des ressources, l'impact d'épidémies sur la production...). C'est un outil important, riche en références techniques et économiques.

Par ailleurs, nous travaillons sur des thématiques plus globales, nationales et européennes comme la réforme de la Politique Agricole Commune, la PAC.

Qu'appréciez-vous le plus et le moins dans votre métier ?

Je collabore à la dynamique régionale et nationale de notre agriculture. Je peux ainsi participer à tout le processus décisionnel. Mais tout le volet relationnel demande beaucoup de déplacements et de réunions.

Ce qui me manque, c'est d'être sur le terrain, en contact avec la terre. C'est d'ailleurs un grand dilemme car devenir éleveur pour prendre la succession de mon père est une éventualité pour les années à venir.

Quel conseil donneriez-vous à un jeune qui veut exercer votre métier ?

S'il est passionné par la nature et les sciences, il trouvera dans l'agronomie un profil qu'il lui correspondra. Beaucoup de jeunes doués pour les SVT ne savent pas quel métier ils veulent exercer. Ce n'est pas un problème : pendant leurs études d'ingénieurs, leurs choix s'affineront car ils auront l'occasion de toucher à tous les domaines de l'agronomie.

Par Mathieu Robert

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN DENIS, 27 ANS, INGÉNIEUR AGRONOME

Jérémy

25 ans

École

ECOLE D'INGÉNIEURS EIGSI LA ROCHELLE

Domaine

DIPLÔME D'INGÉNIEUR GÉNÉRALISTE

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (8)

Cherchelay 14 décembre 2013 18:46 #1
Bonjour,

Je suis actuellement étudiante en Licence 1 de Sciences du
Vivant, à Limoges. Dans le cadre d'un projet professionnel
personnalisé, je dois réaliser un rapport écrit sur un métier qui
m'intéresserait : j'ai donc choisi celui d'ingénieur agronome. De ce
fait, je souhaiterais, si vous l'acceptez, vous poser quelques
questions concernant ce métier.
Dans l'attente de votre réponse.

Cordialement.

Julie CHERCHELAY
ZI YACOUBA 4 juillet 2013 15:07 #2
je suis etudiant a l'université polytechnique de BOBO-DIOULASSO au BURKINA FASO, dans un institut du developpement rural. apres avoir fait 2 ans en sciences biologiques, je suis actuellement une formation en agronomie, ainsi je veux etre connecté avec les autres agronomes ou eleves agronomes envu d'avoir beaucoups plus de connaissances et de partager les miennes aux autres eleves. merci
Mamadou 15 mars 2012 16:41 #3
Bonjour Mamadou, Le journaliste qui a réalisé cette interview en 2008, ne fait plus partie de notre rédaction et nous n'avons pas les coordonnées de Denis, ingénieur agronome. Désolé. Bon courage et à bientôt !
Mamadou 15 mars 2012 16:41 #4
Bonjour. Je suis etudiant en premier année de licence mention Science de la Terre et de l'Environnement à la faculté des sciences et technologies à marseille. Je doit faire un interview avec un ingenieur agronome pour faire un dossier sur le métier d'agronomie car je souhaite passer le concours B ENSA pour poursuivre mes etudes en agronomie. Ainsi je souhaiterai vous rencontrer le plus tot possible. Merci d'avance. Cordialement Mamadou
12 janvier 2012 13:36 #5
au fait c'est parce que j'ai trouvé dans mon jardin, au pied de mes pommiers taillés en spalier, "une pomme" tombée depuis plusieurs mois sinon je l'aurais vue sur le pommier celle -ci est en très bonne état, pas du tout gâtée, très dure à la palpation je me demandais si en l'étudiant en labo on trouverais peut être le pourquoi de sa conservation dans des conditions "hostiles" dehors, restée sur le sol ,à la pluie, température extérieure qui fluctue, et découvrir un procédé naturel à la conservation des fruits enfin ce serait peut être un bon sujet d'étude ça m'embêtais de la couper et la consommer je me fais peut être un film mais ....