Do you speak start-up ?



Anglais Start-upPour ceux qui souhaitent se lancer avec succès dans l’aventure start-up, il est recommandé de renforcer au préalable leurs compétences en anglais. Que vous parliez déjà couramment le langage start-up ou que vous soyez débutant, vous pouvez vous tester avec les 8 termes suivants.

Le langage start-up diffère à bien des égards du jargon d’entreprise classique. Ce qui est flagrant avec le vocabulaire startup, c’est qu’il est fortement influencé par l’anglais. Rien de surprenant en soi, puisque l'anglais est de loin la langue la plus importante dans les affaires internationales. Cependant, en se penchant sur le langage start-up, on se rend vite compte que celui-ci inclut non seulement les mots anglais classiques, communément usités en anglais professionnel, mais aussi beaucoup de nouveaux termes. Par ailleurs, on y trouve également de nombreux mots anglais, qui, dans le contexte start-up,  prennent un tout nouveau sens.

1. Crowdfunding 

Qui ne connaît pas l’expression « two's company, three's a crowd » ? Même si vous préférez habituellement éviter les foules, l’environnement start-up n’est pas fait pour les personnes timides ou réservées. Car pour réaliser vos idées et votre projet de start-up, vous êtes probablement dépendant de cette « crowd », notamment pour leur soutien financier. Précisément ce que signifie le mot-composé crowdfunding, traduit par « financement participatif ».  
 
Alors qu’attendez-vous ? Commencez dès à présent à chercher les personnes (beaucoup si possible) qui trouvent votre projet intéressant et qui sont prêts à vous soutenir financièrement dans sa réalisation. 

2. Business Angel 

Le mot « ange » a de nombreuses significations. Être surnaturel et céleste, protecteur (angegardien), aideur et sauveur sont probablement les plus communs. Si vous mettez de côté les êtres surnaturels, le terme « angel » dans l’environnement start-up a une chose en commun avec ces significations : une personne qui fait quelque chose de bien.
 
Plus précisément, il s’agit d’une personne qui fait quelque chose de bon pour votre startup. En effet, on entend par « Business angel » un investisseur ou un partenaire commercial dont le nom reste confidentiel. Celui-ci fournit également des conseils et met en relation avec les personnes influentes du secteur. 

3. Roadmap 

Celui qui pense qu’une roadmap s’apparente à un road trip a malheureusement tout à fait tort. Seule l’idée de base - aller d’un point A à un point B - peut y ressembler. Toutefois, dans le contexte d’une start-up, une roadmap n’est pas une simple feuille de route, mais une stratégie sophistiquée, idéalement planifiée dans les moindres détails, ou bien un plan étape par étape pour la réalisation d’un projet.
 
Pour ne pas finir dans l’impasse avec votre startup, vous devrez donc établir une roadmap claire et précise. 

4. Growth Hacking 

Le growth hacking est un concept apparu en 2010, qui revient à optimiser par tous les moyens possibles les metrics AARRR
  • Acquisition : attirer des prospects ;
  • Activation : intéresser ces prospects ;
  • Rétention : faire revenir les prospects ;
  • Revenu : transformer les prospects en clients ;
  • Referral : les clients deviennent des ambassadeurs.

En résumé, le growth hacker, que l’on peut traduire par « pirate de la croissance », a un seul objectif en tête : la croissance. De nombreux géants du Web y ont eu recours à leurs débuts, pour devenir ce qu’ils sont aujourd’hui. 

5. Joint-venture 

La « joint-venture » est un terme qui peut être traduit de l'anglais littéralement comme coentreprise, entreprise commune ou entreprise en participation. Une joint-venture résulte de la création d’une filiale par deux sociétés indépendantes. Elle est donc dirigée en coopération. 
 
Pourquoi devriez-vous oser cette solution ? Parce qu’ainsi vous n'êtes pas seul ! Dans une jointventure, tout risque est divisé entre les deux parties. Ils ne doivent pas être pris en charge par une seule entreprise. La co-entreprise peut par ailleurs profiter des ressources des deux parties.
 
Une joint-venture avec une société étrangère est une très bonne opportunité d’effectuer ses premiers pas à l’échelle mondiale, pour les startups qui veulent s’implanter à l’international. 

6. Bootstrapping 

Au sens propre, un « bootstrap » est un tirant de botte. Le bootstrapping se réfère à l’expression anglaise « Pull yourself up by your bootstraps », qui signifie prendre en main une situation afin de l’améliorer par soi-même. Mais qu’est-ce que le bootstrapping dans le contexte de start-up ? Le bootstrapping désigne le démarrage d’une activité à partir de fonds propres limités, en renonçant aux financements extérieurs, ce qui permet de garder le contrôle total de son entreprise.  
 
Pour rester dans le domaine des expressions toutes faites, l’équivalent en français serait  « se serrer la ceinture ». Soyez frugal et gérez vos économies aussi efficacement que possible. Si vous parvenez à lancer votre startup en « bootstrappant », par vos propres moyens et avec vos propres ressources, vous aurez toutes les chances de séduire et impressionner vos futurs investisseurs. 

7. Elevator Pitch 

Vous ne savez pas ce qu’est un elevator pitch ? Alors il est peut-être temps de vous jeter à l’eau. Pour tester votre « argumentaire éclair », c’est facile, voici tout ce dont vous avez besoin : votre business plan, un auditeur (un ami ou un collègue ?) et un ascenseur. Et c’est parti ! 
 
Présentez votre projet pendant la montée de l'ascenseur et suscitez l’intérêt de votre audience dans ce (très) court laps de temps. Si tout s’est bien passé durant ce test, vous êtes maintenant prêt à convaincre tous les investisseurs potentiels d’investir dans votre projet grâce à votre elevator pitch. 

8. Advertainment 

Adver... Comment ? Il est clair que le jargon startup a un faible pour les nouveaux termes du monde anglo-saxon. « Advertainment » est un mot-valise, formé à partir des mots « advertising» (publicité) et « entertainment » (divertissement). Il désigne une méthode de promotion commerciale qui combine message publicitaire et moment ludique. Cette technique est principalement utilisée sur Internet. 
 
Connaissiez-vous la signification de tous ces mots ? Si vous souhaitez acquérir tout le vocabulaire approprié à travers des cours spécifiques à l’industrie dans laquelle vous évoluez, des organismes comme EF Education vous proposent des formations d’anglais offrant la garantie de progresser d’un niveau toutes les 6 semaines.
 
Ainsi, il n’y aura plus un seul obstacle à votre future carrière dans le secteur des start-ups ! 

pub

Jessica 22 ans

Chargée de RH - Aepsilon
Master 1

Discuter avec Jessica

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié