Doria étudiante en CAP Boulangerie



CAP BoulangerieDoria étudiante en CAP Boulangerie, souhaiterais devenir ouvrière en boulangerie et par la suite créer sa propre entreprise. Elle nous raconte sa formation.

Quel est l'intitulé exact de ta formation ? En quelle année es-tu ?

Je suis étudiante en CAP Boulangerie. C'est une formation en 1 an.

Pourrais-tu définir en quoi consiste ta vie d'apprentie ?

Je suis 15 jours par mois en entreprise où je réalise des tâches équivalentes à celles d'un ouvrier en boulangerie, c'est-à-dire des cadences et un rythme de travail différents de ceux du CFA, mais aussi un travail par équipe, des quantités de préparation supérieures. En fait on apprend les bons gestes et le travail manuel en cours et le rythme et le travail avec l'aide des machines en entreprise.

Pourquoi as-tu choisi le CAP Boulangerie ?

J'ai choisi cette formation car dans un premier temps elle répondait à mon cursus scolaire, c'est-à-dire un niveau Bac minimum, puis dans un second temps le CFA de l'INBP de Rouen est une formation réputée dans le métier de la boulangerie.

Quels sont ses plus ?

Une formation adaptée à notre niveau scolaire, une reconnaissance dans le métier, des infrastructures et des conditions de travail optimales, un encadrement et des formateurs référencés (certains sont meilleurs ouvriers de France), une formation beaucoup plus approfondie qu'un CFA classique.

Quels sont ses moins ?

Travail en quinzaine (15 jours en entreprise - 15 jours au CFA) ce qui n'est pas forcément évident pour trouver un maître d'apprentissage.

Quelles matières étudies-tu ?

Analyse des farines (1h/semaine), économie-juridique (1h/semaine), technologie (4h/semaine), anglais (1h30/semaine), sciences (2h/semaine), commercialisation-gestion (6h/semaine) et pratique en fournil (24h/semaine).

Quels sont les enseignements qui te plaisent le plus ? Pour quelles raisons ?

Les enseignements qui me plaisent le plus sont ceux liés à la pratique principalement car c'est ce pourquoi on est venu. Les métiers de la boulangerie sont des métiers manuels qui demandent de la création de sensation, notamment au toucher mais aussi la répétition de gestes de façonnage notamment pour que ces derniers soient parfaits.

Ensuite les cours de technologie nous permettent de mettre de la théorie sur ce que l'on fait en pratique. Et enfin les cours de commerce-gestion nous préparent à la reprise ou à la création de sa propre entreprise.

A quels diplômes et métiers préparent ta formation ?

Le diplôme préparé est un CAP Boulangerie qui prépare aux métiers de la boulangerie (ouvrier, patron de sa propre entreprise, mais aussi boulanger d'essai chez un meunier par exemple).

Dans quelle entreprise es-tu ? Peux-tu nous décrire en quoi consiste ta journée type ?

Je suis dans l'entreprise « Le bouchon de Verzy » à côté de Reims dans la Marne.

Ma journée type commence vers 5h ou 6h selon les jours, ensuite je mets en route la fabrication au pétrin, puis le façonnage pour ensuite mettre en chambre de pousse pour le lendemain. Je gère le livre des commandes selon les demandes des clients mais aussi selon les jours (le week-end il y a toujours un peu plus à préparer mais aussi pendant les fêtes ou aussi pendant les vendanges en Champagne) afin de savoir la quantité à préparer.

La fabrication alterne avec la mise au four des pains. Et enfin on finit par la préparation des pains spéciaux (campagne, noix, sans sel, village, maïs, etc.) et le ménage. Ma journée se finit aux environs de 13h.

Que t'apporte cette expérience ?

Cette expérience me permet de me rendre compte du rythme de travail en réalité par rapport à ce que l'on peut faire en cours, mais aussi d'emmagasiner de l'expérience et ainsi de comparer avec les futures places que je pourrais occuper à la fin de ma formation en vue d'un choix sur une installation à mon compte dans le futur.

Quel métier souhaiterais-tu exercer ? Pourquoi ?

Je souhaiterais occuper plusieurs places successives d'ouvrière en boulangerie dans des entreprises présentant des caractéristiques différentes, mais aussi vivre au moins une expérience à l'étranger (le métier de la boulangerie offre beaucoup d'emplois à l'étranger ainsi qu'une reconnaissance de la part des étrangers envers la boulangerie française). Par la suite j'aimerais créer ma propre entreprise ou reprendre un fond de commerce.

Doria a répondu au formulaire en ligne Apprentis, témoignez !

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN DORIA ÉTUDIANTE EN CAP BOULANGERIE

Loïc

20 ans

UNIVERSITÉ CHARLES DE GAULLE - LILLE 3

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (3)

Abubakar 14 novembre 2010 21:53 #1
BOUNJOUR!je voudrais savoir les sorts de pain speciaux avec ses recette svp
jonathan 83580 st tropez 4 mai 2010 00:49 #2
surement la formation la plus belle que je commence merci pour toute l'aide sur tous se que l'on fait en boulangerie j'espere reussir dans la vie grace a se metier particulierement interessant merci jonathan du 83 a st tropez ps: katia laisse moi un message
Katia 28 septembre 2009 15:23 #3
Magnifique formation dans laquelle je compte me lancer d'ici un an, au cours d'une reconversion professionnelle lors d'un CIF!!! Alors si quelqu'un peut m'en dire un peu plus sur le contenu du CP Boulanger ce serait génial! Merci! Katia.