Ecoles de commerce : des frais qui ne finissent pas d'augmenter



Malgré le bon vouloir de la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Valérie Pécresse, les droits de scolarités de la plupart des écoles de commerce accroissent sans cesse.

Futurs étudiants en master de HEC ? L'année prochaine préparez-vous à débourser 13 200 euros par an. Le master français est l'un des plus chers en Europe en compétition avec les cursus britanniques et espagnols. On observe une hausse de 7% en moyenne des frais de scolarisation entre 2008 et 2010.
En réponse à cette hausse aberrante, les responsables des grandes écoles mettent en avant le prix des « profs star » qui symbolisent l'excellence. Pourquoi s'indigne-t-on ? Ils avancent par exemple, que 23% (seulement) des élèves HEC perçoivent une aide et 16% ne payent pas grâce aux bourses CROUS. La solution serait, d'une part les prêts accordés facilement par les banques, les bourses et les petits boulots. Avec le volume de travail externe exiger pour des études supérieures, autant noter que la dernière solution laisse sceptique.
Enfin, il convient de souligner que malgré ces hausses de prix, de plus en plus d'étudiants se ruent vers ces écoles qui offrent des débouchés considérables après l'obtention du diplôme.
Plus d'infos sur www.boivigny.com
A LIRE AUSSI SUR LE THÈME DES ÉTUDES SUPÉRIEURES
Les écoles de commerce : qu'est-ce que c'est ? Pour qui ? Comment ça fonctionne ?
De moins en moins d'étudiants issus des milieux populaires suivent des cursus supérieurs
L'ascenseur social dans les grandes écoles redémarrerait-il ?

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN ECOLES DE COMMERCE : DES FRAIS QUI NE FINISSENT PAS D'AUGMENTER

Perle

18 ans

UNIVERSITÉ DE CAEN NORMANDIE

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié