Emploi en PACA : le tertiaire, source d'emplois !



L'enquête BMO (Besoin en main d'œuvre) menée par Pôle Emploi et le Crédoc, présente les projets de recrutements des entreprises de la région PACA. La région voit son nombre de salariés augmenter de 0,59 % ce qui correspond à une hausse de 7 287 emplois.


Bilan général des secteurs d'activités de la région
Depuis 2009, les emplois dans le secteur industriel ne cessent de diminuer. Cependant, au cours de ce quatrième trimestre, l'industrie connaît une légère hausse.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
Après deux hausses successives, le secteur de la construction présente une diminution de son nombre d'emplois de 382 postes en un trimestre (- 0,33 %).
Sur un an, son niveau d'emploi diminue de 0,72 %, représentant une perte de près de 840 salariés.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
Le secteur tertiaire enregistre une légère progression de son activité (+0,16 %) avec un gain de 1561 postes.
[http://www.imaginetonfutur.com/IMG/jpg/emploi-tertiaire_gros.jpg]
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
Un faible taux d'intérimaire
La région PACA fait partie des régions qui possèdent les plus faibles taux de recours à l'intérim en raison du faible poids de leur industrie. Cependant, le nombre d'intérimaires augmente du côté des emplois saisonniers (+ 12,3 % entre décembre 2009 et décembre 2010) ; cette évolution est inférieure à celle observée au niveau national (+ 20,1 % pour la France métropolitaine).
Observons l'emploi dans l'ensemble des départements de la région.
Les Alpes-de-Haute-Provence, un département dynamique
Un bilan plutôt positif pour le département des Alpes-de-Haute-Provence qui enregistre une nouvelle fois une augmentation de 4,02 % en un an, soit près de 1230 personnes actives supplémentaires. L'évolution de l'emploi est très dépendante des conditions climatiques, surtout en hiver. Cette croissance de l'emploi se retrouve dans le secteur tertiaire (secteur omniprésent de cette zone) avec la création de 520 postes en un an. C'est la principale explication de la hausse de l'emploi.
Contrairement au secteur tertiaire, l'emploi dans l'industrie diminue de 1,26 %, soit 56 salariés en moins. Malgré tout, depuis 2009, ce secteur est très actif et a augmenté de 1,79 %.
Le secteur de la construction continue sa dégringolade et présente en un an une baisse de 4,32 % soit 152 postes en moins.
Depuis juin 2009, le département des Alpes-de-Haute-Provence voit son niveau d'emploi augmenter. Cet accroissement permet au département de participer à la croissance régionale.
Un bilan mitigé pour le département des Hautes-Alpes
Malgré une baisse de l'emploi notée dans le secteur tertiaire en particulier à la fin de l'année 2010, le bilan reste positif avec la création de 1090 postes sur toute l'année. Le secteur industriel reste stable et présente une augmentation de 0,33 % depuis 2009. Le secteur de la construction connaît une chute notable depuis 10 trimestres. En fin d'année, on peut remarquer 37 salariés en moins dans ce secteur.
Tout comme dans le département Alpes-de-Haute-Provence, l'emploi dépend des conditions climatiques.
Le département des Hautes-Alpes présente une baisse d'effectifs au cours de cette période. Hormis l'industrie qui parvient à maintenir une certaine stabilité de son niveau d'emploi, tous les secteurs d'activité perdent des postes.
Le tertiaire dynamise les Alpes-Maritimes
Sur une année, le bilan des effectifs est positif avec une augmentation de 5 273 personnes, la hausse est de 1,88 % par rapport au quatrième trimestre 2009.
Le tertiaire reste le secteur le plus dynamique du département en matière de création d'emploi avec une très forte augmentation de l'emploi soit 5650 personnes. La progression dans l'industrie se poursuit avec une hausse de 1,19 % soit la création de 330 emplois. Contrairement aux autres départements, le secteur de la construction présente une légère augmentation de 0,05 % soit environ 15 nouveaux postes créés.
Peu de création d'emploi dans les Bouches-du-Rhône
Dans le département des Bouches-du-Rhône, l'emploi a légèrement augmenté soit de 0,17 %. Cependant, le secteur tertiaire est créateur d'emploi et enregistre 2070 salariés.
L'industrie et la construction sont peu recruteurs et connaissent une diminution de l'emploi (835 postes en moins pour la construction et 330 postes pour l'industrie).
L'emploi se fait attendre dans le Var
Tout comme dans le département des Bouches-du-Rhône, le Var connaît une régression de 0,17 % au cours de l'année 2010. L'emploi fléchit dans le secteur de l'industrie et du tertiaire. Le secteur de la construction connaît lui aussi une régression à la fin de l'année 2010 alors que c'était le seul secteur créateur d'emploi.
Le Var est le seul département de la région PACA a présenté un recul de l'emploi dans tous les secteurs d'activité.
Le Vaucluse, un département en récession
Une année difficile pour le département du Vaucluse avec une forte diminution de 1820 emplois. Dans le secteur de l'Industrie, on peut noter une baisse de 150 personnes malgré une légère augmentation de l'emploi à la fin de l'année. Le secteur de la construction est lui aussi en baisse avec une perte de 68 emplois sur l'ensemble de l'année. Le tertiaire est le secteur le plus négatif avec la suppression de 1610 emplois.
Au quatrième trimestre 2010, dans le département de Vaucluse seul le secteur de l'industrie est créateur d'emplois.
La Principauté de Monaco
En un an, la Pincipauté de Monaco a vu son nombre d'emploi augmenter de 2,64 % soit 969 personnes concernées. En 2010, l'industrie connaît une hausse de 1,34 % (une création de 35 postes). Le secteur de la construction progresse légèrement même si l'on note une baisse de 0,66 % (soit 23 postes) en fin d'année. Le tertiaire dynamise Monaco avec la création de 895 emplois en l'espace d'une année.
La Principauté de Monaco suit la tendance régionale au cours de ce trimestre. Hormis la construction, tous les secteurs sont créateurs d'emplois, notamment le secteur tertiaire.
Source: Pôle emploi-Statistique trimestrielle-4e trimestre 2010.

Héléna

18 ans

NEOMA BUSINESS SCHOOL, CAMPUS DE ROUEN MONT-SAINT-AIGNAN

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié