Enquête sur le départ en vacances des jeunes (par la JOC)



Que font les 15-30 ans pendant l'été ? Travail ou vacances ? Sans ressources ou obligés de travailler pour payer leurs études, ils sont nombreux à ne pas pouvoir s'offrir le luxe de partir en vacances. 39% des jeunes ne partent pas en vacances chaque année. C'est ce que révèle l'enquête de la JOC sur les vacances des jeunes, réalisée auprès de 789 jeunes âgés de 15 à 30 ans pendant l'été 2010.

Résultats de l'enquête
Le départ en vacances est important pour l'immense majorité des jeunes. Seuls 5 % d'entre eux estiment que partir en vacances n'est pas important à leurs yeux. Pourtant, ils sont 61 % à ne pas avoir la chance de pouvoir partir régulièrement. Plus inquiétant encore : plus d'un jeune sur dix ne part jamais en vacances (13 %).
Chez les 28 % de jeunes n'étant pas partis en vacances en 2010, les raisons invoquées sont principalement celles du manque de moyens financiers (39 %) et du manque de temps (38 %). Les jeunes invoquant le manque d'argent sont d'abord les jeunes encore scolarisés (49,4 %) et les chômeurs (29,6 %).
Travailler pendant l'été freine le départ en vacances. En effet parmi les jeunes partis en vacances en 2010, seuls 60 % d'entre eux ont travaillé, contre 72 % chez ceux n'étant pas partis en vacances.
Parmi les jeunes travaillant l'été et ne partant pas en vacances, la principale raison invoquée est le manque de temps.
Les jeunes ayant quitté le foyer familial sont moins nombreux à être partis en vacances que les autres : 65 % contre 73 %. L'accès à l'autonomie a donc un effet négatif non négligeable sur le départ en vacances. Dans les quartiers populaires, le manque de moyens financiers est cité beaucoup plus souvent pour expliquer l'incapacité à partir en vacances. A l'inverse, le manque de temps semble être un frein moins important pour ces jeunes.
En ce qui concerne les souhaits des jeunes pour leurs vacances, on réalise que la majorité d'entre eux attendent prioritairement de pouvoir partir en vacances (62 %). Vient ensuite la possibilité de mener un projet personnel, de travailler et de s'engager dans un projet de solidarité. On remarque que les jeunes affirmant vouloir consacrer leur été à travailler, font en majorité ce choix par nécessité.
http://www.joc.asso.fr/]
A lire également :
Jobs d'été : des pistes pour en trouver !
Résultats de l'enquête sur la liberté des jeunes de l'association JOC
Opération "C'est l'été, je découvre un métier !"

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN ENQUêTE SUR LE DÉPART EN VACANCES DES JEUNES (PAR LA JOC)

Florence

18 ans

IEP AIX-EN-PROVENCE - SCIENCES PO

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié