Estelle, 31 ans, éducatrice de jeunes enfants



Au service des petits

Tout commence lorsque Estelle monte un spectacle avec des enfants de 3 à 6 ans. « Cette expérience m'a beaucoup plu ! Puis un ami m'a parlé du métier d'éducateur de jeunes enfants, cela m'a interpellée. » Afin de se faire une idée concrète du métier, elle suit des stages. Convaincue, Estelle intègre une école qui y prépare. Diplômée en 2001, elle travaille dans des crèches collectives, halte-garderies et hôpitaux. « Nous avons la chance de pouvoir exercer dans de nombreuses structures. Mais le métier reste le même : contribuer à l'éveil des enfants et favoriser leur intégration dans la vie sociale. » Pour cela, Estelle organise des ateliers, anime des activités, aménage au mieux l'espace de jeux des tout-petits. Aujourd'hui directrice de la crèche d'Honfleur, elle a mis en place un projet écologique : création d'un potager, couches lavables, légumes bios, produits d'entretien naturels...
Par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN ESTELLE, 31 ANS, ÉDUCATRICE DE JEUNES ENFANTS

Kenza

19 ans

UNIVERSITÉ JEAN MOULIN - LYON 3

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (5)

Augustin 3 novembre 2015 20:06 #1
Bonjour Estelle, j'ai une question: est il possible d'être éducateur avec un bac pro, si oui le(s) quel (s) ?
Miss 15 mars 2012 16:15 #2
Bonjour Miss, Environ 70 % des EJE trouvent un emploi dans les 6 mois suivant l'obtention de leur diplôme. Un score remarquable, mais il s'agit le plus souvent de contrats à durée déterminée (CDD). Les EJE travaillent à 60 % dans les municipalités et à 40 % dans les associations. Quelques emplois se situent aussi, depuis quelques années, dans les crèches privées ou d'entreprise. Le marché de l'emploi étant variable selon les régions, leur insertion professionnelle est d'autant plus facile qu'elles acceptent la mobilité. Après quelques années d'exercice, elles peuvent assumer la direction d'une structure d'accueil (halte-garderie, crèche, jardin d'enfants, service éducatif...). Le métier est nerveusement difficile et physiquement éprouvant. Les situations auxquelles sont confrontés les enfants sont parfois difficiles. L'EJE doit donc allier équilibre psychologique et résistance à la fatigue pour encadrer des petits parfois turbulents. Patience et disponibilité sont ses maîtres mots. L'EJE doit également faire preuve d'un bon sens de l'observation, afin de mesurer les progrès des enfants et détecter d'éventuels problèmes. Enfin, l'imagination et la créativité constituent des atouts appréciés pour mettre en place des activités adaptées à l'âge des enfants. Bon courage et à bientôt !
Miss 15 mars 2012 16:15 #3
Bonjour, j'aurais voulu savoir, quelles sont les perspectives d'emploi et les qualités personnelles pour ce métier ? Merci d'avance.
hanane 28 novembre 2011 14:23 #4
Bonjour,Estelle en effet j'ai voudrai vous poser 3 question SVP. C'est quoi pour vous les contraintes,les exégences et les specifité?merci pour votre reponse
zoé28 6 février 2011 20:00 #5
Bonjour Estelle. Je ne sais pas si vous voyez les commentaires ou si vous avez le tant d'y répondre mais je suis en 3ème et je suis plus qu'intéressée par votre métier. Dans votre présentation il est dit que vous avez travaillé en hôpital...En pédiatrie ? Pourriez-vous m'en parler ? Me dire s'il est facile de se faire embaucher dans ce milieu, votre rôle concret au quotidien, votre relation avec les parents, les enfants, l'équipe, etc...C'est vraiment le milieu qui m'intéresse le plus mais c'est malheureusement aussi celui sur lequel on trouve le moins de témoignages... Félicitations pour votre poste de directrice de crèche et pour votre projet écologique : c'est une très bonne et utile idée. Au revoir et peut-être à bientôt. Zoé