Fabien, 30 ans, charpentier



" Un métier de liberté "

Les Compagnons du Tour de France*, c'est une école de rigueur. Maintenant que je forme à mon tour des apprentis, je vois la différence avec ceux qui sont passés par le circuit classique ! Mon père est charpentier, il était lui-même compagnon. Cette solidarité, cette confraternité est dans notre culture. Dommage que cette formation n'intègre pas la gestion, la compta ni le management, qui sont des domaines essentiels. Après m'être formé chez d'autres, je suis revenu dans l'entreprise familiale de 17 salariés, dont je reprends les rênes petit à petit. Mon métier, c'est la liberté : on est sur les toits, en plein air (pas évident l'hiver !), et les chantiers sont très variés. Ca va de la maison individuelle aux marchés publics comme les écoles ou les crèches. Moi, plus un chantier est gros, plus j'aime ça. Faire un stade ou une piscine en lamellé-collé, ça a de la gueule !
* Les Compagnons du Devoir sont des professionnels de métiers dits "manuels" qui accueillent et forment les jeunes selon les principes de partage du compagnonnage. Après l'apprentissage, on part se perfectionner plusieurs années en France et à l'étranger.
( © photo DR)

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN FABIEN, 30 ANS, CHARPENTIER

Chloé

25 ans

UNIVERSITÉ DE MONTPELLIER

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (1)

Frederic 4 juin 2010 15:59 #1
Bonjour, Je cherche à savoir la différence entre les associations compagnoniques de Paris : compagnons du devoir (Epone ou paris) et compagnons du tour de france (St Thibaud des vignes). Lequel choisir? Pourquoi? cordialement,