Fanny, 28 ans, conseillère en génétique



Un relais très patient

Appréciant le contact avec les patients, Fanny intègre une école de sage-femme après la première année de médecine. « Les cours de génétique m'intéressaient beaucoup. Et un stage de génétique clinique a été le coup de foudre ! » Fanny y découvre le métier de conseiller en génétique. Diplômée sage-femme, elle passe un master de conseiller en génétique, seul diplôme pour exercer la profession. « Je travaille au CHU de Dijon. Ma principale mission : expliquer aux personnes porteuses d'une anomalie génétique le fonctionnement de leur maladie et les risques de la transmettre. Je reçois aussi des personnes atteintes d'un cancer ayant également touché des membres de leur famille. Dans ce cas, j'essaie de déterminer si leur cancer est héréditaire ou pas. » Fanny travaille en étroite collaboration avec des médecins généticiens. Elle ne prescrit pas de traitements. Elle écoute, informe, conseille. « Outre l'aspect relationnel qui me plaît beaucoup, je fais des recherches sur les maladies génétiques, les nouveaux tests mis en place pour les détecter... Il y a sans cesse des innovations. Tous les jours, j'apprends quelque chose. »
SA FORMATION :
Bac scientifique
+ fac de médecine (1 an)
+ école de sage-femme (4 ans)
+ master de conseiller en génétique à Marseille (2 ans).
Par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN FANNY, 28 ANS, CONSEILLÈRE EN GÉNÉTIQUE

Noémie

19 ans

IUT DE BESANçON-VESOUL

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (5)

celine 21 juin 2012 13:34 #1
J'ai suivis un cursus universitaire en biologie cellulaire et physiologie pour obtenir un master en génomique et productivité végétale. Depuis 7 ans je travaille dans différents labo de recherche en tant qu'ingénieur en biologie moléculaire. Pour faire conseillé en génétique que dois je faire? Puis je valider une VAE ou quelques chose dans ce genre pour ne avoir à faire deux années d'études qui doivent être très redondantes avec mes connaissances?
sara27 7 mai 2012 22:43 #2
Bonsoir, ce métier m'intéresse beaucoup mais comme il est peu connu, j'aurais beaucoup de questions à vous poser. Tout d'abord que faites-vous au quotidien hormis les consultations ? Suivez-vous les patients sur le long terme ? Hormis les hôpitaux, dans quels lieux pouvez-vous travaillez ? Combien d'heures travaillez-vous par semaine ? Quel est le salaire d'un conseiller en génétique et est-ce qu'il évolue avec l'expérience ? Quels sont les avantages et les inconvénients du métier ? Travaillez-vous en équipe ? Je sais que ça fait beaucoup de questions, désolé, mais ce sont toutes des questions que je me pose. Donc si vous pouvez y répondre, ça me serait d'une grande aide. Merci.
Bonaventure 12 avril 2012 12:37 #3
C'est un beau projet, bon courage et à bientôt !
Bonaventure 12 avril 2012 12:37 #4
J'apprécie ce métier et je ferai tout mon possible pour l'exercer même s'il faut quitter mon pays le BENIN. Présentement je suis en master 1 de génétique et biologie moléculaire.
Bonaventure 12 avril 2012 12:37 #5
J'apprécie ce métier et je ferai tout mon possible pour l'exercer même s'il faut quitter mon pays le BENIN. Présentement je suis en master 1 de génétique et biologie moléculaire.