Gaël, 26 ans, détective privé



Chasseur de preuves

Fasciné par les forces de l'ordre depuis toujours, Gaël entre dans la gendarmerie à 18 ans. Il y fait ses preuves et rejoint une unité d'intervention spéciale. Son travail l'accapare. Afin de préserver son couple, Gaël décide de démissionner et entame une formation de détective privé. « Ma femme n'a pas forcément gagné au change, car je suis toujours en déplacement. Mes filatures peuvent durer 24 heures d'affilée ! » Il y a trois ans, le jeune détective ouvre son agence et travaille à son compte. « J'étais le plus jeune détective de France, on m'appelait le détective en couches-culottes! » Escroqueries, contrefaçons, vols en entreprises, concurrence déloyale... Gaël est spécialisé dans les affaires industrielles et économiques. Ses clients sont essentiellement des sociétés. « Quand on est gendarme, on travaille sur un grand nombre d'affaires en même temps. Alors que moi, je m'investis totalement dans une enquête. Et, à chaque fois, j'obtiens des résultats. Les clients viennent me voir pour que je leur apporte rapidement des preuves afin d'accélérer leur procédure judiciaire. » Son métier ne lui permet pas de gagner pleinement sa vie. Aussi, Gaël effectue des missions de garde du corps. Bientôt, il part trois mois en Côte d'Ivoire pour assurer la protection rapprochée d'un diplomate.
Par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN GAëL, 26 ANS, DÉTECTIVE PRIVÉ

Philippe

22 ans

DDTM- AGENT PRÉLEVEUR - QUALITÉ DE L'EAU

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (11)

adrer 27 avril 2010 18:24 #1
Bonjour Gaël Je pense que tu racontes n'importe quoi tu devrais savoir que la profession de détective "APR"ne peut intervenir dans la protection rapprochée comme dans le gardiennage, je pense que tu disposes d'un diplôme tu devrais le savoir circulaire IOCA1007049C du 31 mars 2010 relatif à l'application du titre II de la loi n°83-629 du 12 juillet 1983 règlementant les activités privées de sécurité modifiée, notamment par la loi du 18 mars 2003 pour la sécurité intérieure diffusée aux préfectures
GWANCHA 14 mars 2010 21:17 #2
Bonjour, je suis gendarme et je trouve que mon metier ne me satisfait pas totalement. J'aimerais rentrer en contacte avec gael d'ailleur pour obtenir de plus amples renseignements. Cordialement Greg
moietmonboyfriend 9 décembre 2009 08:41 #3
je trouve que ce metier est hyper cool. quand je regarde la tele, je crois que je suis une detective. c'est une tres bonne idee de mon boyfriend de faire un commentare ici. salut et bon voyage! mon boyfriend et moi
15 octobre 2009 23:46 #4
BIENVENUE FRERE UN ACCEUIL TRES CHALEUREUX T ATTEND AU 0022504919494
bastien 20 juillet 2009 23:50 #5
bonjour gaêl je voudrais devenir detective avec un copain mais je voudrai bien savoir comment on le devient et ce qu'il faut comme materiaux de travail. merci de bien vouloir me repondre