Gérer ses sous : c'est dans la poche !



Au collège ou au lycée, les salaires ne sont pas encore à l'ordre du jour. Ce sont plutôt les parents qui contribuent : entre 15 et 17 ans, trois jeunes sur quatre reçoivent en moyenne 30 € par mois* d'argent de poche. Un budget qu'il faut apprendre à gérer pour qu'il reste une source de liberté... Et pas d'anxiété !


1. De l'argent de poche, oui, mais pourquoi ?
Tout d'abord, à quoi est censé servir l'argent que tu reçois ? Juste tes sorties, ou aussi fournitures scolaires, pauses déjeuners, forfait téléphone ? Fais le point avec tes parents, puis mets de côté la somme nécessaire au prioritaire (rappel : manger à midi est plus important qu'une pause coca-eskimo à 17 h)... Et tiens bon !
2. Les joies de la compta
Consulte ton compte régulièrement et ANTICIPE ! Dans ton agenda, sur un carnet, trace deux colonnes : Recettes (l'argent qui entre) et Dépenses (celui qui sort). Une sortie ciné prévue ? Ajoute le prix du billet à tes dépenses prioritaires (voir leçon 1 !) : il te reste 12 € ? Ça passe, mais tu devras oublier ce CD à 18 € pour voir le film.
3. Par ici la monnaie
Joue la carte de l'autonomie grâce aux petits boulots ! Baby-sitting, coups de main variés : dès 16 ans, tu as le droit de travailler sous certaines conditions. Tes parents eux aussi doivent gérer un budget, parfois serré... Et c'est agréable de se faire plaisir avec l'argent qu'on a gagné !
4. Transactions virtuelles... Responsabilités réelles
Depuis peu, tu peux avoir une carte de paiement dès 12 ans. Pratique, mais tout ce "virtuel" peut faire perdre les pédales si tu ne fais pas tes comptes (voir leçon 2...) pour éviter les dépassements bancaires. Tes parents sont responsables de ta gestion jusqu'à tes 18 ans. En cas de souci, la banque se tournera vers eux. Prouve-leur qu'ils ont raison de te faire confiance !
5. Taxer / se faire taxer : la bonne dose
La solidarité, c'est important. Mais la somme prêtée et la confiance sont aussi à méditer. Un ami proche a besoin d'aide ? Ok. Une connaissance te taxe à tout va ? Non. Sans parler des « emprunts » obtenus sous la menace : là, c'est carrément du racket, à dénoncer d'urgence. Enfin, si c'est toi le demandeur, il faut penser à rembourser sans qu'on ait à te le rappeler.
6. Consommer futé
Pour éviter de céder à une envie passagère, adopte la méthode « Quelques jours de réflexion » avant de vider ton compte. À savoir : tout achat à distance (y compris sur le Net) peut être annulé dans les 7 jours, c'est la loi.
Pense aussi à acheter et vendre fringues, DVD ou BD sur les sites d'enchères entre particuliers (attention aux contrefaçons de marques connues, elles sont fréquentes). Tu peux aussi faire du troc, des prêts à durée limitée entre amis : mon petit pull contre ton jeu vidéo ?
L'argent, un sujet de discussion délicat...
Ta famille préfère payer ce dont tu as besoin sans te donner directement ? Tu reçois moins que tes copains à Noël ? Les moyens et les habitudes varient d'un foyer à l'autre, c'est ainsi. Même si tu es déçu(e), évite tout commentaire blessant, et si tu en veux plus...Bouge-toi ! (voir leçon 3).
Entre amis, oui à l'échange de bons plans, non aux questions indiscrètes. Évite aussi les sorties du style : « Pas cher, ce jean à 80 € ! » : c'est peut-être l'argent de poche annuel de ton amie.
Par Juliette Labaronne

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN GÉRER SES SOUS : C'EST DANS LA POCHE !

Chaymae

22 ans

UNIVERSITÉ DE ROUEN

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié