Graeme, co-fondateur de guides urbains en ligne de sorties



Quel est votre parcours scolaire ?
Après avoir passé un bac de langues et philosophie, j'ai fait des études de géographie à l'université de Rennes 2.
Avez-vous exercé un métier avant de créer votre entreprise ?
J'ai commencé à travailler dans le domaine du cinéma, exerçant d'abord des petits boulots dans la régie. Puis j'ai intégré une startup qui voulait lancer son site web, Stoody.fr, un portail étudiant. Ils m'ont embauché parce que je connaissais l'internet depuis longtemps.
Pourquoi vous être lancé dans l'entrepreneuriat ? Qu'est-ce qui vous a motivé ?
Une fois ce portail lancé, j'ai quitté Stoody.fr avec dans l'idée que moi aussi, je pouvais lancer ma propre startup web. Ma motivation : être indépendant, que personne ne me dise ce que j'avais à faire ! :-) J'ai depuis lancé plusieurs entreprises, en France et au Canada.
Présentez-nous en quelques lignes votre entreprise.
MondeCafés.com est un guide urbain des meilleurs lieux où sortir dans les grandes villes du monde. Restos, bars, cinés, théâtres, discothèques... Les gens partagent avec leurs amis, suggèrent, commentent, c'est simple à utiliser. Nous avons lancé des dizaines de sites locaux, avec pour objectif de proposer un service local à chaque fois : CafésParis.com, MontréalCafé.com, LyonCafés.com, CafésEdinburgh.com, SydCafé.com (Sydney), etc.
Pourquoi avoir créé une entreprise dans ce secteur et pas dans un autre ?
C'est une idée qui a été lancée avec des potes à Montréal à une époque où on ne trouvait pas ce que l'on cherchait en ligne : un guide, indépendant, facile d'utilisation, avec lequel on pouvait partager ses bons plans. C'était en 2006, et nous nous lancions sur Montréal, sans savoir qu'on nous réclamerait le même service dans d'autres villes. Depuis, il existe plein d'autres guides urbains !
Quelles ont été les principales difficultés que vous avez rencontrées ?
Au début, nous n'avions pas créé d'entreprise, même si nous fonctionnions comme telle. C'était un petit site d'une bande de potes qui partageaient leurs meilleurs, comme leurs pires, expériences de sorties. Dès que ça a commencé à bien marcher, que le trafic est monté, monté, il a fallu modifier notre façon de faire, et créer une entreprise pour officialiser les revenus, les dépenses, etc. Passer au côté entreprise avec toute la paperasserie a été difficile, surtout que nous avons trouvé un business angel en France et que nous avons finalement décidé d'installer cette entreprise à Paris.
Quelle a été votre plus grande satisfaction ?
Le fait qu'un business angel, que nous n'avions pas démarché, nous dise : "Hé, j'aimerais financer votre truc, c'est vraiment sympa et il y a du potentiel !". Et depuis, chaque jour, à voir le trafic qui monte, tout simplement :)
Racontez-nous en quelques lignes votre quotidien de chef d'entreprise.
Debout très tôt, je regarde mes courriels en buvant mon café/petit déj'. Je bosse sans m'en rendre compte jusqu'au déjeuner, où souvent ce sont les autres qui me disent : "on va manger ?" On essaie de nouveaux lieux autour de nous, on cherche à dénicher les petits restos, bistros, snacks qui viennent d'ouvrir. Après-midi rebelote, jusqu'au soir tard souvent. La tête dans le guidon, constamment devant mon ordi, au téléphone, en déplacements. J'ai du mal à me rendre compte que je bosse souvent jusqu'à 21h. Les autres sont partis, je continue jusqu'à l'épuisement. Je dîne, encore dans un resto la plupart du temps (dur métier...), je vais au ciné, je rentre travailler jusqu'à 2-3h du matin.
Quels sont vos projets ?
Faire grossir l'entreprise, ce qui fonctionne bien. Augmenter fortement le trafic, ce qui fonctionne bien. Lancer de nouvelles fonctionnalités, mettre à jour la version iPhone (appli "MondeCafés" > tous les lieux autour de vous en 1 clic !). Bref, du boulot en perspective :)
Graeme a répondu le 14/10/11 au questionnaire en ligne Chefs d'entreprise, témoignez !

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN GRAEME, CO-FONDATEUR DE GUIDES URBAINS EN LIGNE DE SORTIES

Manon

25 ans

EURIDIS BUSINESS SCHOOL, CAMPUS DE PARIS

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié