Guillaume, 30 ans, parfumeur ou « nez »



Traducteur d'émotions

Lycéen, Guillaume passait des heures dans des parfumeries à s'enivrer d'odeurs. C'était son jardin secret. Après des études de chimie, il intègre sur concours une école spécialisée pour devenir parfumeur. « Une fois diplômé, pour approfondir mes connaissances et développer ma créativité, j'ai rejoint l'école de parfumerie Givaudan. Elle forme un à trois jeunes par an selon ses besoins en recrutement. C'était une vraie chance ! » Puis le jeune Parisien est embauché pour concevoir des parfums de grandes marques : « Lorsque l'une d'elles veut lancer un parfum, elle organise un appel d'offres. Plusieurs nez sont en compétition pour créer le produit. C'est assez stressant. » À partir des 1200 essences dont il dispose, Guillaume doit traduire en parfum des photos, poèmes ou les valeurs fournis par le client. La phase de conception dure six mois à deux ans. « Créer un parfum, c'est raconter une histoire, traduire une marque, des émotions, un voyage... C'est passionnant ! » D'abord assistant, Guillaume travaille aujourd'hui sur de gros contrats. Il a notamment créé des parfums pour Van Cleef & Arpels, Lulu Castagnette, Hechter Studio, Naomi Campbell, Lamborghini...
Par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN GUILLAUME, 30 ANS, PARFUMEUR OU « NEZ »

Maelle

18 ans

UNIVERSITÉ PANTHÉON-SORBONNE - PARIS 1

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (22)

Cochener 25 décembre 2014 11:10 #1
Bonjour
je suis en 4eme et je dois faire un dossier métier
pourriez vous répondre a quelque questions s'il vous plait
yassine 20 août 2012 22:43 #2
jsui pri a isipca dan une bonne entreprise,jvai m eclater
Cloé 2 juin 2012 22:40 #3
Bonjour , je suis en seconde et je dois choisir mon orientation , je voulais savoir si faire un bac E-S me pénaliserait car je conçoit faire des études pour devenir nez plus tard seulement je n'ose pas tenter le bac S par rapport au mathématiques mais je suis très forte en Chimie alors serait-il possible par la suite d'intégrer un DUT de chimie ou autre pour avoir le niveau requis pour être nez . Merci d'avance et à bientôt
Laure 15 décembre 2011 22:27 #4
Bonjour , comme de nombreuses personnes qui ont dût lire cet article j'aimerai devenir un nez j'aimerai savoir déjà si le concour d'entree est très dur ou pas ? J'aimerai savoir aussi si en faisant les études on devient de plus en plus passioné car pour l'instant j'aime ce métier mais ce n'ai pas non plus une passion (il parrait que pour réussir il faut être passioné) et enfin à partir de combien d'année d'étude/pratique on peut prétendre être vraiment un bon nez ?
Hannah 13 novembre 2011 18:10 #5
Bonjour Hannah. Ce professionnel n'a malheureusement pas souhaité répondre aux questions de nos internautes, faute de temps. Merci d'avance pour ta compréhension et à bientôt !