Guy, 50 ans, expert en gestion des déchets radioactifs



Vingt ans d'expérience dans le domaine de la gestion des déchets radioactifs ont fait de lui un expert. Guy Brunel apporte aux équipes du CEA des solutions techniques pour stocker et conditionner les déchets nucléaires. Soucieux de faire partager ses connaissances au plus grand nombre, il met aussi en œuvre de nombreuses actions de communication.


En quoi consiste votre métier ?
J'assiste techniquement dans le domaine de la gestion des déchets radioactifs les équipes du CEA qui travaillent sur les installations nucléaires, les réacteurs expérimentaux et les équipements de recherche sur le retraitement des combustibles usés. En tant qu'expert, je réponds à leurs questions et leur apporte des solutions techniques pour qu'ils puissent conditionner les déchets (liquides contaminés, gravas, pompes, morceaux de tubes...). L'objectif est de les stocker de manière sûre, c'est-à-dire les mettre sous une forme qui piège la radioactivité afin de ne pas contaminer l'environnement.
Votre rôle ne s'arrête pas là...
Non. Je suis aussi l'adjoint du chef de l'unité de communication du centre CEA de Marcoule. Nous mettons en œuvre une communication à la fois interne, à destination des personnes du CEA, mais aussi externe. Nous déterminons et organisons des actions et des événements pour faire connaître le centre de Marcoule et ses activités à l'extérieur. Nous éditons ainsi tous les mois un bulletin d'information à destination des institutionnels et de la population qui vit autour du centre.


A quand remonte votre intérêt pour cet univers ?
J'ai toujours voulu faire quelque chose dans le nucléaire et l'aéronautique, deux secteurs de haute technologie. J'ai réalisé mes rêves. Professionnellement, je suis satisfait de travailler dans un domaine technique de haut niveau et de résoudre des problèmes concrets pour préserver l'environnement. Dans le cadre de mes loisirs, j'ai une licence de pilote privé qui me permet de voler dans de petits avions.
Quelles qualités exige votre métier ?
Il faut avoir de solides connaissances techniques, un réel esprit de synthèse, une capacité d'écoute et le sens du relationnel, car je suis en lien avec une multitude d'interlocuteurs.
Avez-vous des projets ?
Dès le départ, je voulais rester dans le domaine de la gestion des déchets radioactifs, mais changer de poste tous les quatre ans. C'est ce que j'ai fait. Successivement j'ai été responsable des laboratoires de Recherche et Développement dans le domaine de la décontamination des matériels puis du conditionnement des déchets radioactifs, responsable d'une équipe de 12 ingénieurs travaillant sur les stratégies de gestion des déchets et la qualité des conditionnements, j'ai aussi travaillé comme Directeur adjoint du centre d'expertise sur le conditionnement et l'entreposage des matières nucléaires. Toutes ces expériences à des postes différents m'ont permis d'acquérir une réelle expertise, que j'aimerais à l'avenir valoriser en travaillant au niveau international.
Propos recueillis par Véronique Gérardin
© photo Visiatome C.Dupont/CEA

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN GUY, 50 ANS, EXPERT EN GESTION DES DÉCHETS RADIOACTIFS

Nathanaël

22 ans

UNIVERSITÉ DE RENNES - RENNES 1

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (1)

amandine 28 avril 2011 16:26 #1
Bonjour, je suis actuellement en premiére annéé de DUT mesure physique a Montpellier. Dans le cadre de nos PPP, nous devons interroger des professionnels sur leur métier. J'aimerais savoir s'il est possible de vous poser quelque questions. Merci d'avance.