Hépatite A, B ou C : transmission, vaccins, prévention



Il existe plusieurs types d'hépatites, qui sont pour la plupart dues à des virus d'où leur nom d'hépatites virales. Hépatites A, B ou C ? Comment se transmettent-elles ? Existent-ils des vaccins ? Comment se protéger ?


Hépatite A, B ou C : comment se transmettent-elles ?
Transmission de l'hépatite A :
- par contact physique avec des objets, de l'eau ou de la nourriture contaminés dans les régions à hygiène précaire,
- par voie sexuelle.
Transmission de l'hépatite B :
- essentiellement par voie sexuelle,
- mais aussi par l'utilisation d'une brosse à dents, d'une seringue ou d'un rasoir...
Transmission de l'hépatite C :
- lors d'un contact direct avec du sang contaminé et le sang ou les muqueuses d'une personne,
- et surtout par les seringues ou objets tranchants contaminés.
Les personnes transfusées ou greffées avant juillet 1992 peuvent avoir été infectées. La transmission sexuelle est possible mais assez rare. Enfin, il existe un risque de transmission mère-enfant lors de la grossesse.
Existe-t-il un vaccin contre les hépatites ?
Il existe des vaccins contre les hépatites A et B, mais pas contre l'hépatite C.
La vaccination contre l'hépatite A est vivement recommandée en cas de séjour dans des pays où l'hygiène est précaire.
La vaccination contre l'hépatite B figure dans le calendrier vaccinal (nouveaux-nés et adolescents). Pour les adultes, elle est recommandée pour les professionnels de santé (risques fréquents de contact avec le sang des patients) et les personnes qui effectuent des séjours fréquents et prolongés dans les pays à forte prévalence de cette maladie à transmission sexuelle ou sanguine.
Comment se protéger des hépatites
Comme dans toute maladie virale, l'hygiène, et notamment le lavage fréquent des mains, permet de réduire les risques de contamination par contact. A cela s'ajoutent plusieurs gestes essentiels de prévention :
- utiliser systématiquement des préservatifs en cas de rapports à risque ;
- ne pas faire réaliser tatouages et piercings à la sauvette ;
- ne pas utiliser de seringues et de matériels usagés pour l'usage des drogues ;
- déposer les objets souillés par du sang (aiguilles, pansements, etc.) dans un récipient protecteur ;
-ne pas utiliser les objets de toilette et le matériel coupant (rasoir...) d'une autre personne ;
- toujours nettoyer à l'eau et au savon puis désinfecter les plaies ou coupures cutanées.
Test de dépistage
Contrairement aux hépatites A et B, il n'existe pas de vaccin contre l'hépatite C. La prévention repose donc sur le test de dépistage (une simple prise de sang), à faire au moindre doute et par toute personne ayant ou ayant eu un comportement à risque, ou ayant vécu une situation à risque.
© photo : picsfive - Fotolia.com

pub

Quentin 18 ans

Lycée Juliette-Récamier Lyon

Discuter avec Quentin

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)