Interprète / Traducteur



Devenir traducteur/interpreteTraducteur et Interprète sont deux métier différents. L'un est charger de transposer un texte à l'écrit d'une langue vers une autre. Quant à l'interprète, il est chargé de traduire un discours à l'oral. Comment devenir traducteur/interprète ? Cursus, débouchés, salaire... Toutes les informations ici.


Devenir Traducteur/Interprète

Ce sont deux métiers différents. L'interprète traduit toujours à l'oral, tandis que le traducteur le fait à l'écrit. Leur but commun ? Faciliter les relations entre deux personnes de langues différentes.

Le traducteur doit respecter le fond et la forme du contenu original qu’il a à traiter. Tandis que l’interprète doit restituer l’essentiel d’une intervention orale avec la même intention et intensité que l’orateur.

Le traducteur/interprète se doit de maîtriser parfaitement sa langue maternelle et au minimum deux langues étrangères. Mais aussi s’imprégner de la culture de chacune de ces langues pour pouvoir adapter un texte ou un discours. Les expressions par exemple ne sont pas les mêmes d’une langue à l’autre. Il ne suffit donc pas de remplacer un mot par un autre.

Le traducteur et l’interprète peuvent choisir d’exercer en tant que salarié ou indépendant. Le plus souvent, c’est le second choix qui est fait. Il est dans ce cas plus facile de trouver des missions mais il faut apprendre à démarcher, entretenir son réseau pour trouver de nouveaux clients…

Le traducteur est plutôt sédentaire, il ne quitte que très peu son bureau. Mais l’avantage c’est qu’il peut travailler de chez lui, en freelance. Quant à l'interprète, il est amené à se déplacer continuellement pour exercer (réunions, conférences, négociations commerciales…).

Formation Traducteur/Interprète

Beaucoup de jeunes, qui aiment les langues étrangères, sont attirés par les métiers de la traduction et entament une Formation Traduction.

Les débouchés sont peu nombreux en traduction littéraire, section où tu traduis une œuvre littéraire étrangère en langue française, par exemple. Pour cela, tu dois faire des études de langues et civilisations étrangères (étudier exclusivement l'anglais, l'allemand...).

Les débouchés se situent plutôt dans le domaine « technique » : traduire un texte juridique, travailler dans l'informatique, la finance où on a besoin de traducteur spécialisé. C'est également le cas dans le commerce international où les négociations se font en langue étrangère mais avec un vocabulaire spécialisé.

Pour cela, plusieurs possibilités en fonction de ton profil :

  • Suivre un double cursus en Droit et en Langues : Licence LEA (Langues Etrangères Appliquées) ;
  • Faire une école de commerce (pour travailler dans le marketing, le commerce international, la finance...) ;
  • Faire une école d'ingénieurs pour avoir une double compétence en langues et chimie, langues étrangères et informatique, etc.

Ce sont deux métiers différents. L'interprète traduit toujours à l'oral, tandis que le traducteur le fait à l'écrit. Leur but commun ? Faciliter les relations commerciales entre deux personnes de langues différentes, traduire une oeuvre littéraire... Les traducteurs interprètes sont rémunérés à la page ou à la journée. Ils doivent se documenter dans tous domaines (chirurgie, droit, finance...) pour permettre la traduction.

Salaire Traducteur/Interprète

Les débuts sont souvent difficiles. Si tu passes un concours au Ministère des affaires étrangères, tu commences ta carrière à 1530 euros en tant que salariés. En tant qu'indépendant tu peux gagner entre 500 et 900 euros brut par jour (dont il faut déduire 50% de charges) par exemple pour un interprète de conférences indépendant.

Ressources


ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

JE FAIS DES ÉTUDES POUR DEVENIR INTERPRÈTE / TRADUCTEUR : DISCUTONS-EN!

Marie

22 ans

École

IMSI LYON

Domaine

BTS PROFESSIONS IMMOBILIÈRSES

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié