Jean-Christophe, 21 ans, magistère de physique fondamentale



Quel est ton parcours scolaire avant d'intégrer ta formation ? :
Bac général S SVT option maths CPGE PCSI puis PSI*
Quel est l'intitulé exact de ta formation ? En quelle année es-tu ?
Magistère de physique fondamentale d'Orsay (Paris Sud XI). Il recouvre la L3, le M1 et le M2. Je viens de finir mon M1.
Pourquoi as-tu choisi cette formation ?
Tout d'abord, je suis allé en fac après la prépa car je voulais devenir professeur. Ensuite j'ai choisi Orsay car il y a très peu d'universités qui proposent le diplôme de magistèrer. On y fait de la physique fonda (/Grenoble). Ulm et Cachan sont plus difficiles d'accès. Il y a une forte préparation à l'agreg (en option) dès la L3 (/Paris VII)
Quels sont ses plus ?
Il y a beaucoup de laboratoires à aller visiter. Nous sommes directement en contact avec les chercheurs. Le niveau est bon et le cadre est génial (on est en pleine nature).
Quels sont ses moins ?
Nous ne connaissons rien de la vie active hors enseignement. On se trouve loin de Paris centre (1h de rer), et il n'y a quasiment rien à faire sur le campus.
Quelles matières étudies-tu ?
Je fais de la physique fondamentale, c'est-à-dire que je regarde tout ce qui se passe au niveau microscopique ou je me sers du microscopique pour interprèter des effets à l'échelle macroscopique. Concrètement je fais de la mécanique quantique, des atomes et molécules, noyaux et particules, matière condensée, physique statistique, lasers, optique, électromagnétisme, mécanique des fluides, mécanique analytique.
Quels sont les enseignements qui te plaisent le plus ? Pour quelles raisons ?
J'adore toutes les matières sans exception. On n'y voit pas les mêmes choses, certaines sont plus théoriques et servent à étudier celles qui sont plus appliquées. Certaines mettent en avant des phénomènes qui paraissent bizarres, d'autres nous montrent où se rejoint la physique microscopique et la physique classique.
A quels diplômes et métiers préparent ta formation ?
A partir du M1, on peut partir préparer l'agregation de physique (beaucoup de personnes sont prises à Montrouge, et quelques unes à Cachan). A partir du M1, on peut aussi rejoindre une grande école d'ingénieur sur dossier. On peut sinon, continuer par un M2 recherche qui dirige vers le métier de chercheur, ou professionnel qui dirige vers les entreprises ou le travail d'ingénieur en laboratoire. Les entreprises qui nous recrutent sont de tous horizons vu qu'on a des options et des M2 qui nous mènent vers l'optique, l'énergie, l'électronique (en particulier les nano), l'environnement, le traitement de surfaces (fabrication, propriétés des couches minces)...
As-tu déjà des contacts réguliers avec le monde professionnel ?
Malheureusement, les universités souffrent de ne pas travailler avec les entreprises et de ne pas faire d'annuaire d'anciens étudiants. Mais cela est en train de changer. Il faut donc pour l'instant parcourir les forums, essayer de se faire soi-même ses propres contacts.
Quel métier souhaiterais-tu exercer ? Pourquoi ?
Bien que je ne sache pas encore lequel du métier de checheur ou de l'ingénieur je vais choisir, mon domaine sera celui de l'énergie nucléaire de fission. En effet, l'énergie est la problématique majeure de notre siècle (et sûrement des prochains). Il nous faut une énergie constante et propre. Les énergies renouvelables comme l'éolien, le solaire ne produiront jamais assez d'énergie (ce n'est pas pour cela qu'il faut les négliger), le charbon et le pétrôle sont trop polluants, et la fusion est loin d'être mise au point et commercialisable.

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN JEAN-CHRISTOPHE, 21 ANS, MAGISTÈRE DE PHYSIQUE FONDAMENTALE

Charlotte

23 ans

ESLSCA BUSINESS SCHOOL

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié