Jérémy, 23 ans, technicien essais (EDF)



C'est lors d'une visite pendant les journées du Patrimoine que Jérémy s'est passionné pour la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux. Il réalise des études dans l'optique d'y travailler un jour. Aujourd'hui il est technicien essais. Un métier de mesures et d'analyses.

Quel a été votre parcours scolaire ?
Durant les journées du Patrimoine, j'ai visité la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux et cela m'a tout de suite plu. J'ai donc réalisé un Bac STI électrotechnique suivi d'un BTS électrotechnique dans l'optique d'intégrer la centrale nucléaire en tant que technicien. Une fois diplômé, j'ai intégré EDF où j'ai suivi une formation en alternance d'une année en maintenance en environnement nucléaire.
Aujourd'hui, en quoi consiste votre métier ?
Actuellement, je réalise des statistiques énergétiques qui vont permettre de connaître entre autres ce que la centrale produit pour le réseau électrique et consomme pour elle-même, mais je vais aussi pouvoir déterminer quels sont les systèmes qui sont moins performants. Ce sont des capteurs situés à de multiples endroits de la centrale qui permettent de réaliser ces mesures. D'autre part, je réalise également des essais périodiques en mettant en place de l'instrumentation (enregistreurs de signaux, capteurs, etc.) afin de vérifier les performances de nos matériels ; c'est notre cœur de métier. Je travaille toujours en équipe, sur le terrain je suis accompagné d'un chef d'essais et parfois d'un autre exécutant.
Qu'appréciez-vous le plus ?
La diversité des missions proposées me plait beaucoup ! Je travaille sur différents types d'essais qui me permettent de faire appel à des notions variées. Afin de maîtriser celles-ci, on dit qu'il faut 5 années d'expériences pour former un bon technicien essais !
Et qu'appréciez-vous le moins ?
Une centrale nucléaire est un univers restrictif, et les exigences administratives sont très présentes. Mais tout cela est essentiel afin de garantir la sûreté de nos installations, mais ça peut être perçu comme étant contraignant au quotidien. D'autre part, nous avons des contraintes de temps et les plannings sont parfois difficiles à tenir.
Quelles sont les qualités requises pour être un bon technicien d'essais ?
Il faut être ouvert d'esprit, savoir se remettre en question et avoir un bon sens du relationnel car je travaille en collaboration avec divers services.
Quel message souhaitez-vous passer aux jeunes internautes ?
Il ne faut pas intégrer EDF pour les avantages de l'entreprise ! C'est un secteur pointu où il faut être motivé et curieux. D'autre part, je conseille vivement l'alternance c'est un mode d'apprentissage qui permet d'étudier tout en ayant un pied dans l'entreprise. EDF comme beaucoup d'entreprise recrute ses apprentis.
Par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN JÉRÉMY, 23 ANS, TECHNICIEN ESSAIS (EDF)

Emilie

22 ans

KEDGE BUSINESS SCHOOL - CAMPUS DE BORDEAUX

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (2)

guillaume 11 mai 2012 14:22 #1
Bonjour Serait-il possible de contacter cette personne afin d'avoir plus de renseignements sur son métier dans le but d'un dossier scolaire ? Merci d'avance .
cyril 14 mai 2010 18:45 #2
Bonjour, je suis actuellement en 1er année DUT mesures physiques et dans le cadre d'un projet professionnel porté sur le métier de technicien essai, j'ai en charge d'interviewer des professionnels. Ce métier m'intéresse beaucoup et j'aimerai vous poser quelques questions si vous voulais bien me laisser vos coordonnées mail. Recevez monsieur mes salutations distinguées.