Joël Mendez, directeur emploi formation de l'UIMM (Union des industries et des métiers de la métallurgie)



L'UIMM est le syndicat professionnel des entreprises de la métallurgie qui emploient 1,6 million de personnes. L'UIMM pilote le 1er réseau privé de formations à l'industrie en France et sensibilise les jeunes aux métiers du secteur.

Pouvez-vous nous présenter l'UIMM ?
L'UIMM est un syndicat professionnel dont la vocation est de représenter et de promouvoir les intérêts des 45 000 entreprises de la métallurgie couvrant de nombreux secteurs d'activités. 1,6 million de personnes sont employées par les entreprises de la métallurgie.
Quelles sont les actions de l'UIMM à destination des jeunes ?
L'UIMM pilote le 1er réseau privé de formations à l'industrie en France. Une de nos missions est de faire découvrir aux jeunes les activités et métiers des industries technologiques. Le secteur souffre - à tort- d'une image vieillissante et désuète. Pourtant avec 60 000 à 80 000 recrutements par an dont 30 à 40% de jeunes diplômés à tous les niveaux : opérateurs qualifiés, techniciens, ingénieurs, cette industrie offre de nombreuses opportunités. Ainsi nous venons de développer des outils pour faire connaître le secteur, les formations et métiers aux jeunes :
- Une série de documentaires retraçant le parcours de cinq jeunes professionnels du secteur a été diffusée sur M6 et W9, et est accessible sur le Web : www.monmetieravenir.com

- Un site internet regroupant les informations clés du secteur en termes d'emploi, de métiers et de formations : www.les-industries-technologiques.fr

- Un serious game Drive for success a même été développé pour faire connaître aux jeunes les métiers de l'industrie tout en jouant. Ce jeu est gratuit et accessible sur www.drive-for-success.fr
rub58] technologiques font partie de notre vie quotidienne. Chaque jour, des entreprises industrielles inventent de nouvelles applications ou conçoivent de nouveaux produits qui facilitent notre vie quotidienne. L'industrie est derrière tout ce qui roule, flotte ou vole... Mais aussi derrière les composants électroniques, toujours plus petits pour développer des appareils domestiques ou portables toujours plus ergonomiques.
Les industries technologiques regroupent huit grands secteurs d'activité :
- l'aéronautique et le spatial,
- l'automobile,
- l'électrique, l'électronique, le numérique et l'informatique,
- les équipements énergétiques,
- le ferroviaire,
- la mécanique,
- la métallurgie et le naval.
Crise, délocalisation... l'industrie est-il un secteur d'avenir ?
Oui, je le crois ! Ce secteur ne cesse d'évoluer pour s'adapter à la mondialisation et aux évolutions techniques et technologiques. L'industrie offre la possibilité de bâtir des parcours professionnels très intéressants.
Les entreprises investissent dans la formation et mettent en place des « plans de formation » afin que les salariés puissent se former, acquérir de nouvelles compétences, changer de métier et évoluer.
Un jeune qui rentre en tant qu'opérateur avec un niveau bac professionnel peut très bien évoluer comme technicien voire plus.
Il faut aussi savoir que l'industrie est un secteur rémunérateur. Les métiers de l'industrie, contrairement à l'image traditionnelle que l'on s'en fait, offrent de bonnes conditions de travail et des rémunérations (pour une formation initiale équivalente) qui sont en général au-dessus de la moyenne par rapport à d'autres secteurs.
Quels métiers recrutent particulièrement dans ce secteur ?
Le secteur propose des métiers à dominante pluri-technologique, avec des niveaux élevés : techniciens, techniciens supérieurs et ingénieurs.
Nette tendance dans l'industrie depuis quelques années : près de 60% des jeunes qui suivent une formation par apprentissage dans la branche préparent un diplôme de niveau post Bac.
On assiste à une baisse significative des besoins au niveau des CAP, même si les entreprises ont encore besoin d'opérateurs qualifiés.
Les bac professionnel les plus demandés sont ceux des filières maintenance industrielle, productique, électrotechnique, chaudronnerie, soudage...
Au niveau bac +2, les entreprises recrutent dans les filières : maintenance industrielle, conception de produits industriels, industrialisation des produits mécaniques, méthodes et préparation...
Au niveau ingénieur, elles recherchent des ingénieurs généralistes et des ingénieurs spécialisés dans des domaines tels que la filière électronique, les systèmes embarqués, la conception et de l'éco-conception intégrant plusieurs champs technologiques.
Propos recueillis par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN JOëL MENDEZ, DIRECTEUR EMPLOI FORMATION DE L'UIMM (UNION DES INDUSTRIES ET DES MÉTIERS DE LA MÉTALLURGIE)

Léa

18 ans

UNIVERSITÉ DE LILLE 2

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (1)

XnSRYZKWjl 29 février 2012 03:46 #1
Cher Monsieur,Tout ce que vous plubiez est on ne peut plus rationnel.Donc sans influence sur la multitude.Des hommes politiques, au nom d'une idealite du nom de l'Euro ont emberlificote des peuples.Mais derriere cette idealite se trouve une aspiration commune aux peuples de l'Europe: la paix intra-communautaire.C'est aux peuples de l'Europe de payer le prix de leur propre paix. Des jeunes americains par milliers ont paye de leur vie par 2 fois en 1 siecle la liberte des europeens. Cette jeunesse hors d'Europe n'a pas a payer le prix de la paix pour des peuples europeens decadents qui attendent tout des autres (et donc de politiques/ fonctionnaires irresponsables).La faillite annoncee de l'Euro est une grande chance donnee aux peuples de l'Europe de construire une entente economique face aux blocs des BRIC -Japon USA.Concernant cette idee, relire Gustave Lebon: Pour un avenir dont la distance echappe encore, les previsions sont moinssombres parce que le monde verra se developper progressivement un nouveau facteur de paix : l?interdependance financiere et industrielle des peuples. Au milieu desmotifs de collisions : haines ethniques, ambitions, rivalites industrielles, etc. ilrepresente l'unique aurore d'apaisement. Trop de dissemblances mentales separentcertaines races pour qu'elles puissent arriver a sympathiser, mais la communaute desinterets economiques les obligera sans doute a se supporter.Gustave Le Bon, Premieres consequences de la guerre. (1916)Alors, VIVE la faillite de l'Euro !MERCI a tous nos hommes politiques demago.Ils feront peut etre sans le vouloir ce qu'ils n'avaient meme pas oser penser pouvoir faire !