La discrimination dans l'entreprise



Triste constat : trouver un boulot est de plus en plus difficile pour les jeunes diplômés. La faute à la crise, c'est sûr. Mais pas uniquement : la discrimination dans l'entreprise est une difficulté de plus. Entretiens d'embauche faussés, évolution professionnelle bloquée : dur dur de se faire une place !


La Halde pour lutter contre les discriminations
La discrimination, c'est pas nouveau. Pour prévenir ses dangers, l'Etat a mis en place en 2005, la Halde (Haute Autorité de la Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité). Cet organisme a pour mission de prévenir les abus liés à la discrimination dans l'entreprise. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle a de quoi faire. Les chiffres le prouvent : pendant la seule année 2009, la Halde a reçu plus de 10 500 plaintes pour discrimination... Ca représente une hausse de 21% en un an !
Ainsi, 1 salarié du secteur privé sur 3 déclare avoir subi une discrimination au sein de son entreprise au cours de sa carrière.
Il faut faire attention à ce chiffre : l'augmentation montre avant tout que les salariés ont pris conscience du problème de la discrimination dans l'entreprise. Depuis 2005, la Halde a fourni un effort d'information important auprès des entreprises. Discriminations ethniques, liées à l'âge, l'apparence physique, au sexe et à la maternité : les salariés connaissent les motifs possibles de discrimination, et n'hésitent plus à porter plainte si besoin.
Les entreprises se sont responsabilisées
Le constat n'est pas aussi sombre que ça. Depuis que la Halde existe, beaucoup d'entreprises semblent prendre leurs responsabilités. En accord avec des associations, elles ont mis en place un certain nombre de mesures.
En 2004, une charte de diversité est proposée aux entreprises. Son but : les inciter à garantir la promotion et le respect de la diversité dans leurs effectifs. Preuve du succès croissant de cette démarche : plus de 2 800 sociétés ont signé cette charte.
Du coup, les mesures concrètes se succèdent. AXA, par exemple, procède à 20% de ses recrutements par CV anonyme. D'autres privilégient l'embauche de jeunes venus des quartiers sensibles : Carglass a recruté l'an dernier 120 jeunes diplômés issus de cités.
Aujourd'hui, une centaine d'entreprises bénéficient du label diversité, créé en 2008 pour récompenser leurs efforts. Parmi elles, la BNP, PSA, Randstad ou encore Casino.
Une sensibilisation nécessaire
Même si les entreprises font de plus en plus souvent l'effort, il reste encore un sacré bout de chemin à accomplir. Et notamment au niveau de l'éducation des salariés.
Un chiffre symbolise bien ce manque d'info : 55% des salariés du privé considèrent que les handicapés ont du mal à accomplir leur travail. Quand on sait que le taux d'insertion des handicapés ne dépasse pas les 3%... D'ailleurs depuis 2005, la loi oblige les entreprises à réserver 6% au moins de leurs postes aux personnes handicapées.
Et puis, il y a le problème de l'égalité homme/femme. Sais-tu que pour un poste équivalent, le salaire d'une femme est 19% moins élevé que celui d'un homme ? Souvent freinées par leur rôle de mère, elles sont souvent privées d'évolution professionnelle, et stagnent. Trop peu de femmes sont à la tête d'entreprises, et ont accès aux responsabilités.
Pour corriger ça, les chefs d'entreprises confient de plus en plus souvent la mission d'appliquer les règles de diversité de base à leurs salariés.
Education, sensibilisation et conseils auprès des collègues : c'est vraiment indispensable d'en passer par là pour corriger les discriminations. Mais peut-être qu'il faudrait enfin passer à la vitesse supérieure. Discrimination positive ? Parité totale ? Remise à niveau des salaires ? Les pistes sont nombreuses !
Par Eric Gillaux
RÉAGIS !
- As-tu déjà été victime de discrimination ? Si oui, raconte-nous.
- Quelles sont les pistes pour lutter contre la discrimination qui vous semblent les plus pertinentes ?
Poste ton commentaire !

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN LA DISCRIMINATION DANS L'ENTREPRISE

Sophie

20 ans

INSTITUT CATHOLIQUE DE TOULOUSE

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (1)

Nadiiah 27 novembre 2011 18:19 #1
J'ai etait discimine par mon lycee ,lorsque que j'ai voulu effectue mon stage dans une boutique orientale , mon lycee l'a reffuse par contre sa ne leur pose aucun probleme d'accepter des stages dans des boutique de musculation ou de deguisement c'est le meme concept et exactement le meme trvail jveu dire la boutique orientale elle paie aussi les meme taxe ,les meme impots ,elle a tous ces droit pour avoir des stagiaire ,c'est incroyables de vivre dans une France qui ce dit unis ,solidaire ,fraternelle ,et ÉGALITAIRE !!!!!!!!!