La méningite, c'est quoi exactement ?



La méningite est une infection des membranes appelées méninges qui tapissent le cerveau. Cette infection peut avoir différentes causes. Du respect de règles d'hygiène simples à la vaccination, comment prévenir cette infection ?

La ou les méningites ?
Il faut parler des méningites au pluriel, car il existe différentes formes de méningites selon l'origine de l'infection : virus, bactéries ou champignons.
Les méningites virales
Ce sont les plus fréquentes, elles touchent essentiellement les enfants et les jeunes de moins de 30 ans, et surviennent en hiver. Elles sont liées à des entérovirus qui se transmettent facilement par les gouttelettes de salive projetées lors de la toux, des éternuements, mais aussi par l'eau et les objets contaminés. Elles sont généralement bénignes et ne nécessitent pas de traitement car elles guérissent spontanément en quelques jours.
Les méningites bactériennes
Les bactéries (méningocoques, pneumocoques) atteignent le cerveau en passant dans la circulation sanguine et provoquent rapidement une infection des méninges. Les symptômes inquiétants peuvent entraîner des séquelles neurologiques (perte de l'ouïe, troubles de la parole...) et mener jusqu'au coma. Le traitement qui repose sur l'injection intraveineuse d'antibiotiques est une urgence. Les méningites bactériennes touchent plus particulièrement les enfants de moins de 5 ans.
Les méningites fongiques
L'infection est liée à des champignons et touche plus souvent les personnes atteintes d'immunodéficience. Comme pour les méningites bactériennes, la méningite fongique est une urgence qui nécessite un traitement immédiat.
Quels sont les symptômes de la méningite ?
Toutes les méningites ont des symptômes d'alerte communs : maux de tête, fièvre, raideur cervicale. A cela s'ajoutent : une sensibilité à la lumière, des nausées, des vomissements, une somnolence et une confusion. Face à de tels symptômes, il faut immédiatement contacter les secours en composant le 15 ou le 112 (numéro européen).
Quelle prévention contre les méningites ?
Contre les méningites virales, la prévention repose sur des règles d'hygiène simples et de bon sens : lavage fréquent des mains, usage de mouchoirs jetables, éternuements et toux dans le creux de son bras pour éviter les projections à l'entourage, évitement des contacts avec les personnes infectées, pas de poignées de main ni de bises, etc.
Contre les méningites bactériennes, il existe des vaccins mais qui protègent uniquement contre les méningites bactériennes correspondantes.
© photo : AZP Worldwide - Fotolia.com

pub

Antoine 21 ans

Non renseigné
Master

Discuter avec Antoine

Découvrir d'autres étudiant(e)s »

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié