La réforme LMD



Depuis la rentrée 2006, le cursus universitaire français s'organise désormais autour de trois diplômes : la licence (bac +3), le master (bac+5) et le doctorat (bac+8). Cette réforme, appelée "LMD", permet l'harmonisation des diplômes avec l'ensemble de l'Europe. La réorganisation de diplômes facilite la mobilité des étudiants en Europe ainsi que la lisibilité des diplômes universitaires sur le marché du travail. 40 pays européens ont décidé d'harmoniser leurs diplômes entre 2002 et 2010.

La semestrialisation
Dans l'organisation LMD, l'unité temporelle de base est le semestre et non plus l'année : les enseignements et les examens sont " semestrialisés ". L'année universitaire en France se décompose en deux semestres; Le premier débute en octobre et se termine fin janvier. Le second semestre se déroule de début février à fin mai. Les périodes d'examen ont lieu à la fin de chaque semestre.
 

Les Unités d'enseignement
Chaque semestre est réparti entre plusieurs UE (Unité d'enseignement). Un semestre est validé lorsque toutes les Unités d'enseignement (UE) qui le composent sont validées.
On distingue les UE fondamentales qui sont obligatoires et les UE complémentaires choisies par l'étudiant en fonction de son projet de formation personnel et professionnel.
 

Le crédit comme unité

Chaque semestre d'études est affecté de 30 crédits ECTS (European Credit Transfert System ). Le nombre de crédits alloués dans les Unités d'Enseignement (UE ) dépend du volume et de la nature des cours enseignés.
Ainsi, la licence s'obtient avec 6 semestres validés soit au total 180 crédits et un master avec 4 semestres validés soit au total 300 crédits. Les diplômés d'un master pourront préparer une thèse de doctorat qui correspond à 480 crédits soit 180 supplémentaires après le master.
Les crédits sont transférables d'une université à l'autre en France mais aussi en Europe. Ils sont aussi capitalisables : les crédits sont définitivement acquis, quelle que soit la durée du parcours.
 

Les diplômes

La licence
Ce diplôme se prépare en six semestres (bac+3). On parle de licence 1 (L1), licence 2 (L2) et licence 3 (L3) pour désigner la première, la deuxième et la troisième année d'études. La licence se substitue à l'ancien diplôme d'études universitaires générales (DEUG) qui se validait en deux ans. La licence se préparait ensuite en une année.
La licence professionnelle continue de se préparer en deux semestres. Les étudiants ayant obtenu leur BTS, DUT, ou DEUST ou ayant validé les quatre premiers semestres d'une licence générale peuvent demander à entrer en licence professionnelle. Ce diplôme prépare à un métier dans un secteur d'activité précis.


Le master
A l'issue de la licence, le diplôme de master se prépare en quatre semestres (bac +5). Il existe deux masters : un master professionnel (ancien DESS) et un master de recherche (ancien DEA). Le master professionnel se destine aux étudiants souhaitant intégrer le marché du travail à l'issue du diplôme. Le master recherche débouche sur la recherche et la préparation d'un doctorat. Il existe des passerelles entre les deux diplômes grâce à des "modules d'ouverture".


Le doctorat
Tous les étudiants titulaires du grade de Master peuvent se porter candidat à une inscription en thèse de doctorat (bac+8). Il reste presque identique au doctorat de l'ancien système;Il s'obtient après la réalisation de travaux de recherche et la présentation d'une thèse. La durée de préparation du doctorat est en règle générale de trois ans.
 

Article rédigé par Diane Dussud

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN LA RÉFORME LMD

Jean

18 ans

HETIC, LA GRANDE ÉCOLE DU WEB MONTREUIL

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié

Liste des Commentaires (0)