La Seine-Saint-Denis peine à rattraper son retard éducatif



Des chiffres consternants
Alors qu'à Paris 40% des actifs auraient un niveau bac +2, (ou 30% dans les Hauts-de-Seine), on en relève 10% seulement en Seine-Saint-Denis. Encore plus alarment, il semblerait que 30% des actifs de ce département n'ont aucun diplôme. On retiendra aussi que le nombre de jeunes sans diplôme est élevé et que la proportion de diplômés de l'enseignement supérieur est proportionnellement faible.
Plan de rattrapage
Ce plan obtenu à la fin des années 90 par les enseignants a eu des bienfaits. 3000 postes ont été créé, malgré ça le département n'a pas réussi à remonter la pente. Cet handicap serait ancien et proviendrai du fait que la Saint-Seine-Denis soit un département jeune et majoritairement pauvre.
Paradoxe : un département qui attire
Dans les années 2000 de nombreuses sociétés se sont installés dans ce département "mal aimé", autour du Stade de France notamment. Mais ces arrivées n'ont pas été si bénéfiques, les habitants du département seraient peu à y travailler.
A LIRE AUSSI SUR LE THEME DE L'ÉDUCATION
- Sondage des jeunes bacheliers sur leur orientation
- Fadela Amara et l'insertion des jeunes issus de milieux défavorisés
- Le handicap à l'école

ORIENTATION

Liste des conseillers en orientation
près de chez vous.

PSYCHO-TESTS

Quels métiers sont faits pour toi.

pub

DISCUTE AVEC UN
ÉTUDIANT EN LA SEINE-SAINT-DENIS PEINE à RATTRAPER SON RETARD ÉDUCATIF

Carole

22 ans

LILLE 2 - FACULTÉ DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES

Ajouter un commentaire


Votre email ne sera jamais publié